• ÎLE DE LA RÉUNION

     

    ÎLE DE LA RÉUNION

     

    ÎLE DE LA RÉUNION

     

    VOIR MES ARTICLES CI-DESSOUS SUR LA RÉUNION 

    ÎLE DE LA RÉUNION

  • 28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    Nous terminons ce jour la visite à Ste-Clotilde (FIN) près de la Clinique de Ste-Clotilde (c'était en juin 2020).

    J'espère que vous allez bien et je vous envoie plein de bonnes ondes positives pour cela.

    Tout d'abord en vidéo puis des photos

    https://youtu.be/L8tLppzhI70

     

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    STE-CLOTILDE

    Cernée d'un côté par la mer et de l'autre par les montagnes, la commune de Saint-Denis s'est étirée considérablement vers l'est. Ce sont des zones résidentielles, industrielles et commerciales aux allures de banlieue, telle Sainte-Clotilde, où de nombreux bureaux et entreprises ont élu domicile, ou encore le Chaudron, quartier " sensible " de Sainte-Clotilde, une cité bien de chez nous, avec ses cages d'escalier taguées et ses jeunes en scooter, cependant sans commune mesure avec les grands ensembles de métropole.

    Au Chaudron se trouve aussi le campus universitaire, moderne et performant, qui forme plus de 12 000 étudiants. A côté, on pourra jeter un œil au siège du Conseil régional, en forme de pyramide inversée. Plus bas dans Sainte-Clotilde, la zone d'activités descend jusqu'à un hypermarché Carrefour et sa galerie commerciale, ainsi que le plus grand parc d'expositions de l'île, la Nordev où se tiennent salons et manifestations tandis que juste à côté le stade de l'Est accueille concerts et matchs de foot.

    Mentionnons encore Champ-Fleuri, son excellent théâtre, son stade et le quartier des Camélias. Montgaillard possède en outre une grande médiathèque, une belle église, la Trinité, ainsi que le parc urbain de la Trinité, le plus grand de Saint-Denis, avec un faux volcan que les marmailles peuvent descendre en toboggan, et un parc aquatique à quelques centaines de mètres.

    Après le Chaudron s'étalent des banlieues résidentielles situées à l'est de la ville et donc plus arrosées que le centre. Leurs noms sont d'ailleurs évocateurs : La Bretagne, la Rivière-des-Pluies. Au-delà de la rivière elle-même, on est déjà sur le territoire communal de Sainte-Marie, mais ces banlieues sont plutôt dans le prolongement urbanisé de Saint-Denis tandis que le centre-ville de Sainte-Marie est sur la côte, après l'aéroport.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    Derrière chaque nuage se cache le ciel bleu.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    Notre corps est éphémère, mais notre esprit ne disparaît ni ne change, comme le ciel bleu derrière les nuages.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    Le ciel bleu azur le matin, promet, à toute personne sachant rêver, un soleil au zénith et un crépuscule convoités.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    Il y a toujours un coin de ciel bleu pour qui le veut.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    On a toujours associé la campagne à l'amour et l'on a bien fait : rien n'encadre la femme que l'on aime comme le ciel bleu, les senteurs, les fleurs, les brises, la solitude resplendissante des champs ou des bois.

     

    28/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (FIN) -

     

    FIN

     

     

    Un peu d'humour ... pour terminer dans la bonne humeur et le rire !

     

     

     

    Un type, sur son divan, regarde un match de foot à la télé quand tout à coup il reçoit un coup de poêle sur la tête..

     Le pauvre se retrouve à terre, voit des étoiles, lève les yeux, voit sa femme et lui dit :T'es folle ou quoi ? Que se passe-t-il?

    C'est pour le bout de papier que j'ai trouvé dans ton pantalon où il était écrit :

     Marylou 0475051116 lui répond sa femme.

     - T'es vraiment bête ! C'est pour  mon tiercé : Marylou, c'est le nom du cheval... 04,c'est la 4ème course... 75, c'est ma mise... 05,c’est le numéro du cheval... 11, c'est le type de pari et 16, c'est l'heure de la course !

    Elle, confuse, répond : "Excuses-moi, je ne recommencerai plus !

    Deux jours plus tard ... BANG, le type se reprend un coup de poêle à frire sur le crâne.

    Complètement groggy, il crie à sa femme : - Purée.. Qu'est-ce qu'il y a encore ???

     Sa femme répond :- Ta jument est au téléphone !

     

     

    Après avoir connu cinq mises à pied successives en l’espace de quatre mois, Roger est engagé dans un entrepôt comme conducteur de chariot élévateur.

    Il travaille depuis quelques jours à peine quand il perd le contrôle de l’engin qui va s’écraser au bas d’un quai de chargement.

     Son patron évalue les dégâts et lui déclare qu’il va devoir retenir 10% de son salaire hebdomadaire pour payer les réparations.

    -“Et ça va coûter combien ?” demande Roger.

    -“Dans les 4.500 €.”

    -“Super ! fait l’autre soulagé. Je l’ai enfin, ma sécurité d’emploi !”

     

     

     

    Une femme emprunte la voiture de son mari pour aller faire des courses.

     Le soir, ce dernier découvre sa voiture accidentée :

    - Mais qu'as-tu fait pour mettre ma voiture dans cet état ?

    - Pas grand-chose, mais ta voiture est comme ta mère, elle se froisse pour un rien !

     

     

     

    Comment reconnaître le bon stress du mauvais.

    En effet, il y a une énorme différence !

    Un monsieur s'arrête pour faire monter une auto-stoppeuse dans sa voiture.

    Elle est belle et jeune !

    Soudain la demoiselle s'évanouit dans l'auto et le monsieur va à toute vitesse pour la faire admettre à l'hôpital.

    Ça, c'est du STRESS !

    A l'hôpital, on annonce qu'elle est enceinte et on félicite le monsieur qui sera bientôt "papa"!

    Ça, c'est du STRESS !

    Le monsieur dit qu'il n'est pas le père et qu'il ne la connait même pas...

    Mais la demoiselle affirme que c'est bien lui le papa !

    Alors, le STRESS augmente d'un cran !

    Le monsieur demande alors un test ADN pour prouver qu'il n'est pas le père du bébé.

    Après le résultat, le docteur dit que le monsieur est stérile, et ce probablement depuis sa naissance. Il n’est donc pas le père du bébé !

    Il est soulagé ! mais le stress revient car sur le chemin du retour à la maison, le monsieur se met à penser qu'il a trois enfants...

    ET ÇA C'EST LE PIRE DES STRESS !

     

     

     

    Je vous remercie toutes et tous pour vos visites, pour vos commentaires mes ami(e)s avec blogs, sans blog.

    Je vous souhaite une belle semaine, pleine de douceur et de bonheur.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    Je vous fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    36 commentaires
  • 24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    Ce jour je vous emmène vous balader à Ste-Clotilde 1/2 près de la Clinique de Ste-Clotilde, en me baladant dans les environs j'ai pris des photos (c'était en juin 2020) il y a plus d'immeubles...que de verdure...mais j'ai quand même réussi à voir du vert et un peu de fleurs LOL !!!!

    Tout d'abord une vidéo et ensuite des photos

    https://youtu.be/xpdNJIKZDsg

     

     

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    Sainte-Clotilde est un quartier occupant l'Est du territoire communal de Saint-Denis de La Réunion, dans le Nord de cette île de l'Océan Indien formant un département d'outre-mer français.Son code postal est 97490.. À l’origine, quartier de la ville de Saint-Denis de la Réunion, et distante de celle-ci, Sainte-Clotilde est devenue par son importante urbanisation, mitoyenne du  Chef-lieu de l’île, dont elle n’est plus séparée que par la Ravine des Patates à Durand.

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    Photo insolite : piétons changez de trottoir !!! normal ce trottoir est réservé aux pigeons ih ih ih !!!

    Vous les apercevez les 2 zoizeaux en bas à droite 

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

     

    Sainte-Clotilde est divisée traditionnellement en plusieurs quartiers, notamment La Bretagne, Le Chaudron ou Le Moufia.

     

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    Il y avait sur un mur de très belles fresques (comme ci-dessous) et vous en verrez d'autres sur la vidéo

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    Comme vous le voyez ci-dessous au loin on voit la mer !!!

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    Sainte-Clotilde est devenue au fil du temps, l’une des zones résidentielles les plus peuplées du nord de l’Île de la Réunion.

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) -

     

    FIN 1/2

     

     

     

    J'ai découvert ces animaux étranges (mais je n'en mets que quelques uns et pour découvrir les autres il faut aller sur le site ci-dessous) du site :

    https://www.canald.com/

     

    Le serpent Atheris

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges

     

    Ci-dessus le serpent Atheris est relativement petit en taille. Bien que l’on en sache peu sur leur venin, on sait qu’il est toxique. Il peut causer de la douleur et des sueurs, et dans les cas les plus extrêmes, une hémorragie sévère ou même la mort.

    *****

    L’antilope girafe

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    L’antilope girafe se caractérise par son long cou qui fait penser à celui d’une girafe. Elle se déplace rapidement, le cou tendu vers l’avant.

    *****


    Le rat-taupe nu

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    Le rat-taupe nu vit en moyenne une trentaine d’années, qui correspond à 600 ans à l’échelle humaine. Ils sont également complètement insensibles à la douleur.

     

    *****


    Le crabe yeti

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    Le crabe yéti habite les profondeurs abyssales de l’océan Pacifique sud. Ses yeux atrophiés et sa non-pigmentation laissent supposer qu’il est aveugle. Les soies qui couvrent ses pattes abriteraient des bactéries.

     

    *****


    Le cerf huppé

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    Le cerf huppé est l’un des plus petits cervidés. Ses canines supérieures sont très développées. Le mâle a des bois qui font quelques centimètres et qui sont dissimulés par les poils au sommet de son crâne

     

    *****

    Le loup à crinière

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    Les loups à crinière ne seraient plus que 2000 à vivre à l’état sauvage. Les causes de son extinction sont multiples: collision avec les voitures, maladies transmises par les chiens et tirs de fermier.

     

    *****

    L’aye-aye

     

    24/9/20 : Ste-Clotilde juin 2020 (1/2) - Animaux étranges


    De multiples légendes courent sur l’aye-aye aux mœurs nocturnes. On considère qu’il porte malheur s’il apparaît dans ou aux abords des habitations, et qu’il possède des pouvoirs de sorcellerie grâce à son majeur démesuré, dont se servent les devins.

     

    ****************

     

     

    Je vous remercie toutes et tous pour vos visites, pour vos commentaires mes ami(e)s avec blogs, sans blog.

    Je vous souhaite une exquise fin de semaine, pleine de douceur et de bonheur.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    Je vous fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    71 commentaires
  • 14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    J'espère que vous allez bien ! Je vous envoie plein de bonnes ondes positives depuis mon ti caillou.

    Ce jour je vous emmène vous balader (après la plaine des sables) au volcan du Piton de la Fournaise (Réunion) en 1 seul article grâce à mon amie Cathoune venue en vacances à la Réunion en novembre 2019 et qui a eu la gentillesse de partager avec moi ses photos et que je remercie. Le volcan n'était pas en éruption au moment de leurs vacances.

    Voici une vidéo puis quelques photos

    (sur la vidéo, vous verrez à peu près au milieu de la vidéo le parking pour se garer avant de faire la marche et vous verrez qu'il y avait beaucoup de voitures, sur le chemin du volcan vous y verrez une belle rousse Smiley fouoh la vache MDR car c'est une belle vache Smiley rire lol etc...).

     

    https://youtu.be/L6YyRaDLvfM

     

     

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    Piton de la Fournaise
    Le piton de la Fournaise, culminant à 2 632 mètres d'altitude, est le volcan actif de l'île de La Réunion. Il correspond au sommet et au flanc oriental du massif du Piton de la Fournaise, un volcan bouclier qui constitue 40 % de l'île dans sa partie sud-est.

    Le piton de la Fournaise compte parmi les volcans les plus actifs de la planète : par la fréquence des nouvelles éruptions (en moyenne une tous les neuf mois au cours des dix dernières années), il tient probablement le premier rang mondial ; par le volume moyen émis de lave (estimé à 0,32 m3 s−1), il est environ dix fois moins productif que le Kīlauea, mais comparable à l'Etna. Depuis l'installation en 1979 de l'observatoire volcanologique, le piton de la Fournaise est l'un des volcans les plus surveillés. L'accès est relativement aisé, notamment par la route forestière du Volcan ou par la route des Laves, ce qui permet parfois au public d'assister au spectacle des projections et des coulées de lave.

    Comme les volcans d'Hawaï, le piton de la Fournaise est un volcan de point chaud. Il serait alimenté par un panache mantellique actif depuis plus de 65 millions d'années, qui au fil de la dérive des plaques tectoniques a d'abord créé les trapps du Deccan en Inde, puis les îles Laquedives, les Maldives, l'archipel des Chagos et enfin les Mascareignes.

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    Oh la belle rousse !!!!!

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    Le piton de la Fournaise est constitué d'un large dôme situé au milieu d'une grande zone d'affaissement appelée l'enclos.

    L'enclos forme un grand « U », d'environ treize kilomètres de longueur sur neuf kilomètres de largeur, ouvert à l'est sur l'océan Indien. À terre, il est entièrement ceinturé de falaises, appelées remparts, qui le surplombent d'une hauteur de 100 à 400 mètres. Le profil en long de l'enclos est celui d'un toboggan. La partie haute, dite « l'enclos Fouqué » (au sens strict), est une zone assez plate comprise entre 2 200 et 2 000 mètres d'altitude. La partie médiane, qui présente une très forte déclivité jusque vers 450 mètres au-dessus du niveau de la mer, porte bien son nom de Grandes Pentes. Quant à la partie basse, dénommée Grand Brûlé, elle s'étale plus doucement jusqu'au rivage.

    Le cône du piton de la Fournaise, d'un diamètre d'environ 3 km, surmonte l'enclos Fouqué jusqu'à l'altitude actuelle de 2 632 mètres. Le bord oriental du cône se situe à la limite des Grandes Pentes. La partie sommitale présente deux cratères :

    Le cratère Bory, situé à l’ouest, est le plus petit avec 350 mètres de longueur et 200 mètres de largeur. Déjà présent au début de la colonisation de l’île, il est nommé lors même de l'expédition menée en 1801 par Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent, naturaliste et géographe français qui fut le premier à décrire scientifiquement le piton de la Fournaise et à réaliser la première carte des coulées de ce volcan en 1802 ;
    Le cratère Dolomieu, situé à l’est, est le plus grand cratère avec 1 000 mètres de longueur et 700 mètres de largeur. Il ne serait apparu qu'en 1791 à la suite de l’effondrement d’une chambre magmatique sommitale. Il est ainsi nommé par Bory en hommage à Déodat Gratet de Dolomieu (1750-1801), géologue et minéralogiste français spécialiste du basalte. À la suite de la vidange de la chambre magmatique à la fin de l'éruption de début avril 2007, la quasi-totalité du fond du cratère s'est effondré le 7 avril pour atteindre une profondeur de 300 mètres par rapport aux bords du cratère.
    Deux singularités notables se distinguent dans la partie nord de l'enclos :

    Une zone de sur affaissement d'environ 2,5 km de diamètre, la plaine des Osmondes ;
    un pointement rocheux isolé s'élevant à 1 368 m, le piton de Crac, vestige d'un relief antérieur à la formation de l'enclos.
    La partie active du piton de la Fournaise s'étend cependant au-delà des limites de l'enclos. En effet la zone préférentielle d'écartement (ou rift-zone) où se produisent les fractures éruptives, forme un croissant plus évasé que le « U » de l'enclos. Cette bande de fragilité qui passe par le sommet rejoint l'océan dans les régions de Saint-Philippe au sud et de Sainte-Rose au nord, où peuvent se produire occasionnellement des éruptions dites « hors-enclos ».

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    Faune et flore
    La fréquence des éruptions et l'abondance des coulées renouvellent sans cesse la configuration du piton de la Fournaise et de ses pentes et maintiennent les paysages dans une dominante minérale. Cependant, dès que les laves sont complètement refroidies, des processus de colonisation végétale peuvent se mettre en œuvre.

    Les lichens sont généralement les premiers à s'installer, suivis par des fougères puis par une végétation arbustive ou arborée. Le phénomène est peu sensible en altitude où les conditions climatiques sont rudes et où les buissons restent très clairsemés, mais en partie basse la forêt reprend en quelques dizaines d'années possession du terrain. Dans cette dynamique d'installation, les espèces pionnières indigènes comme les bois de rempart se font aujourd'hui le plus souvent supplanter par des espèces exotiques envahissantes comme les filaos, les goyaviers de Chine ou les bois chapelet.

    L'enclos est une zone complètement inhabitée et non cultivée (hormis quelques plantations de vanille en sous-bois dans la partie basse). La route nationale 2, qui traverse la partie basse du Grand Brûlé constitue le seul équipement présent ; elle est surnommée à cet endroit la « route des Laves ». Le site de pèlerinage de la « Vierge au parasol » qui se trouvait également dans l'enclos a été recouvert par une coulée en 2005 et la statue a été déplacée jusqu'au village de Piton Sainte-Rose.

    En revanche, les zones actives adjacentes sont occupées par les villages de Bois-Blanc et de Piton Sainte-Rose sur la commune de Sainte-Rose, du Tremblet et de Takamaka sur la commune de Saint-Philippe. Le paysage y est très forestier, mais s'ouvre aussi sur des champs de canne à sucre et des plantations de palmistes.

    Plusieurs coulées (1977, 2004, 2007) ont atteint la mer, et totalement réinitialisé le fond marin. La recolonisation de ce milieu minéral par la vie marine a fait l'objet d'un programme scientifique appelé « Biolave », qui s'est également intéressé aux remontées d'espèces abyssales rares, désorientées par les perturbations thermiques et chimiques de l'eau.

     

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    Géologie
    Le piton de la Fournaise forme la partie actuellement active d'un volcan bouclier plus large : le massif du Piton de la Fournaise dont les roches les plus anciennes connues ont été formées il y a environ 530 000 ans10. Ce massif constitue avec le massif du Piton des Neiges, d'âge plus ancien, l'île de La Réunion telle qu'on la voit de nos jours.

    Le piton de la Fournaise, comme on le connaît aujourd'hui, date d'environ 4 700 ans. Cet âge correspond à l'effondrement majeur qui a donné naissance à l'enclos Fouqué en s'accompagnant d'explosions cataclysmiques.

    Les traces de ces explosions prennent la forme de dépôts dits des cendres de Bellecombe visibles dans un rayon de dix kilomètres. Le contour de l'effondrement reste très clairement visible dans le paysage, formant une falaise continue de 150 à 200 mètres de dénivelé. Les éruptions qui ont ensuite suivi régulièrement ont reconstitué au centre de la zone d'affaissement le cône central du piton de la Fournaise.

    La plupart des éruptions se produisent dans l'enclos ou dans les cratères sommitaux de manière effusive. Elles débutent par l'apparition d'une ligne de fissures longue de quelques centaines de mètres (parfois de plusieurs kilomètres) d'où les laves jaillissent en rideau. Puis au bout de quelques minutes à plusieurs heures, l'éruption se concentre en un seul ou en quelques points. À ces points de sortie, les laves sont propulsées de manière plus ou moins saccadée au rythme des coups de pression. Une partie de la lave libérée peut rester fluide et se répandre ; elle dévale les pentes sous forme de coulées de surface ou à l'intérieur de tunnels de lave. Une autre partie des laves libérées peut être projetée violemment à plusieurs dizaines de mètres en hauteur. Au cours de la projection, la lave se fige au contact de l'air et en retombant s'accumule au sol. Cela provoque l'édification de cônes de projections appelés localement pitons. Une même éruption peut connaître plusieurs phases successives avec apparition de nouvelles fissures et de nouveaux points de sortie.

    Ce type d'éruption effusive survient en moyenne plus d'une fois par an (bien que parfois le piton de la Fournaise soit demeuré assoupi pendant plusieurs années consécutives) et ne présente pas de danger pour les populations. Les seuls risques à distance sont liés à l'émission éventuelle de cheveux de Pélé ou à une pollution atmosphérique par accumulation de gaz soufrés. Chaque éruption dure de quelques heures à plusieurs mois.

    Il arrive cependant que certaines éruptions de ce type se produisent en dehors de l'enclos. Elles peuvent alors affecter des zones habitées, comme en 1977 où les coulées ont détruit une partie du village de Piton Sainte-Rose. Les éruptions hors-enclos surviennent en moyenne tous les cinquante ans mais à un rythme irrégulier ; au cours des trois derniers siècles certaines se sont succédé à simplement quelques mois ou quelques années d'intervalle.

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    De temps à autre il se déclenche par ailleurs des effondrements dus au poids des roches sur le toit d'une chambre magmatique qui s'est vidée latéralement. Ces phénomènes se manifestent en surface par la formation d'un cratère d'effondrement : les cratères Bory et Dolomieu en sont les exemples. Le cratère Dolomieu s'est ainsi effondré puis comblé à plusieurs reprises.

    Si l'effondrement entraîne du magma ou des roches encore brûlantes au contact brutal de gisements d'eau contenus dans la structure du volcan, il peut se produire une explosion dite phréato-magmatique. Il apparaît alors un panache explosif qui projette des roches aux alentours et disperse des cendres sur l'île et au-delà. Une explosion importante serait survenue en 1860, car le pont du navire Marie-Elisa qui naviguait à trente kilomètres au nord-est de l'île fut couvert de cendres.

    Plus récemment, une explosion en 1961 a formé un panache de cendres jusqu'à 6 000 mètres d'altitude et une autre en mars 1986 a créé dans le Dolomieu un cratère de plus de cent cinquante mètres de profondeur.

    Le 6 avril 2007 a débuté une succession rapprochée d'effondrements dans le cratère Dolomieu, engloutissant en moins d'un mois environ 150 millions de m3 de roches dont l'essentiel dans les premières 24 h et formant un puits estimé à plus 350 m de profondeur. Aucune explosion n'a cependant été constatée, les panaches observés n'étant constitués que de l'importante quantité de poussières soulevée par les éboulements.

    Les coulées qui descendent les pentes du volcan peuvent prendre deux formes différentes, typiques du volcanisme basaltique : elles peuvent être lisses, dites de type pāhoehoe, ou en grattons, dites de type ʻaʻā. Au départ, il s'agit de laves de même composition : ce sont généralement des basaltes aphyriques ou à olivine dont certains, très riches en olivine, peuvent être qualifiés d'océanite. Si l'écoulement se produit sans heurts, la lave reste lisse en surface et en se refroidissant forme des figures de draperies (on parle de laves cordées). Si l'écoulement est plus brutal, la libération des gaz forme en surface une sorte de « mousse » de blocs irréguliers : les gratons. À tout moment une lave de type pāhoehoe peut se transformer en lave de type ʻaʻā, alors que l'inverse est impossible.

    La vitesse d'avancement d'une coulée dépend du débit et de la pente. Cependant le front de coulée se solidifiant au contact du sol froid ne peut progresser qu'assez lentement (au plus quelques km/h). En revanche, dès lors qu'une coulée a tracé son emprise, la lave peut y circuler à grande vitesse (plusieurs dizaines de km/h).

    Certaines coulées qui sont alimentées abondamment ou qui proviennent d'éruptions à basse altitude atteignent le rivage et se jettent dans l'océan. Le contact avec l'eau salée provoque un panache de vapeur d'eau condensée et la formation de gaz irritants, notamment d'acide chlorhydrique. Les laves qui continuent à s'écouler et à s'ébouler sous l'eau se refroidissent en formant des pillow lavas, tandis qu'une plate-forme rocheuse se construit peu à peu agrandissant le contour terrestre de l'île...


    LA SUITE ICI

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

     

    Ci-dessous une photo du net de notre volcan en éruption, coulée datant de février 2005 :

     

    14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise -

     

    FIN

     

     

     

    Terminons par quelques blagues, cela fait du bien de rire car :

    Le rire est le chemin le plus direct entre deux personnes.

    Il faut rire avant que d'être heureux, de peur de mourir sans avoir ri.

    La mouette est un éclat de rire, habillé de blanc, qui se moque de la gravité.

    Le rire, c’est une poussière de joie qui fait éternuer le cœur.

     

     

    Après un an de mariage, un couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur premier enfant.

    Le monsieur a 82 ans et la future mère 23 ans.

    L'infirmière sort de la salle d'accouchement pour féliciter le vieil homme et lui dit :

    Félicitations c’est un garçon et il est superbe.

    Comment faites-vous à votre âge ?

    Le vieil homme sourit et dit: « Toujours garder le moteur en marche..."

    L'année suivante, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur deuxième enfant.

    La même infirmière s'occupe de l'accouchement et sort pour féliciter le vieil homme.

    Le vieil homme sourit et dit encore: « Toujours garder le moteur en marche, Madame...»

    Souriante elle aussi, l'infirmière lui donne une petite tape sur l'épaule et lui dit,

    «Ben, je crois qu'il est temps de changer l'huile, celui-ci est noir.»

     

     

     

     

    Il existe une piscine magique avec un plongeoir, mais sans eau dans la piscine.

    Pour l’utiliser, on dit un vœu.

    Une brune saute du plongeoir en disant

    « Argent » et elle tombe dans une piscine de billets.

    Une rousse saute et dit « or » et atterrit dans une piscine d’or.

    Une blonde monte sur le plongeoir, elle glisse, et dit « oh, merde ! »...

     

     

     

    Un astronaute rentre sur Terre

    après 12 jours passés dans l’Espace.

    Sa femme se précipite vers lui pour l’embrasser quand soudain, la mine rongée par la jalousie, elle lui demande:

    – Peux-tu m’expliquer ce que fait ce long cheveu vert sur ta combinaison ?

     

     180809122233784268.gif (163×280)

     

    La logique de la langue française :

    Lorsque je nais, je suis noir.

    Lorsque je grandis, je suis noir.

    Lorsque je suis malade, je suis noir.

    Lorsque j’ai froid, je suis noir.

    Lorsque j’ai peur, je suis noir.

    Lorsque je vais au soleil, je suis noir.

    Et lorsque je meurs, je suis et je reste noir.

     

    Toi, homme blanc, tu nais, tu es rose.

    Tu grandis, tu es pêche.

    Tu es malade, tu es vert.

    Tu as froid tu es bleu.

    Tu as peur, tu es blanc.

    Tu vas au soleil, tu es rouge.

    Et lorsque tu meurs, tu es mauve.

    Et tu oses me dire que je suis un homme de couleur…

     

     

    Je vous remercie pour vos visites, pour vos commentaires ma famille, mes ami(e)s avec blogs et sans blog.

    Surtout portez-vous bien et passez une délicieuse semaine pleine de douceur et de bonheur.

    Je vous fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

          14/9/20 : Volcan du Piton de la Fournaise - Blagues diverses 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    59 commentaires
  • 10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

     

     

    J'espère que vous allez bien ! Je vous envoie plein de bonnes ondes positives depuis mon ti caillou.

    Ce jour je vous emmène vous balader à la Plaine des Sables (Réunion) en 1 seul article grâce à mon amie Cathoune venue en vacances à la Réunion en novembre 2019 et qui a eu la gentillesse de partager avec moi ses photos.

    Voici une vidéo puis quelques photos

     

    https://youtu.be/20ZxJ-rRJas

     

     

     

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    La Plaine des Sables
     

    J'ai marché sur la Lune... à La Réunion

    La route qui conduit au piton de la Fournaise traverse un paysage totalement lunaire : la plaine des Sables, étendue de scories et de roches volcaniques à plus de 2 000 mètres d’altitude.

    Le but de la balade n’est autre que le piton de la Fournaise (que vous verrez dans un prochain article), un des clous du grand spectacle naturel réunionnais, un des volcans les plus actifs du monde. Même quand elle n’est pas en éruption, sa majesté la Fournaise mérite la visite, d’autant que la route qui y conduit traverse des décors 5 étoiles !

    Elle grimpe d’abord à travers une forêt de cryptomérias, résineux au tronc rectiligne qui laisse rapidement la place à une végétation rabougrie par la fraîcheur et l’altitude. La route se fait maintenant piste, au milieu d’un paysage où la roche volcanique devient omniprésente.

    Une plaine entre ciel et Terre
    Nous arrivons au Pas des Sables, sur le rebord d’un rempart, à 2 350 m d’altitude. Un panorama époustouflant s’offre à nos regards : un désert de scories aux reflets rougeâtres, à l’aspect totalement lunaire. La plaine des Sables s’étend sous nos yeux !

    La mer de nuages borde ses deux extrémités, au Nord et au Sud. Sur plusieurs kilomètres, la plaine aride semble posée entre ciel et terre. La roche et le sable volcaniques prennent des teintes changeantes au gré de la lumière solaire. Parfois balayée par des bancs de brume, ou noyée sous les trombes d’eau de l’été austral, elle offre un spectacle sans cesse renouvelé.

    Au royaume de Vulcain
    Nous traversons la plaine des Sables avec l’impression de marcher sur la Lune. Le bout de la route est proche : le Pas de Bellecombe, belvédère sur le sommet de piton de la Fournaise (2 632 m d’altitude). Le volcan trône au milieu d’un haut rempart en forme de fer à cheval, l’Enclos, né des multiples effondrements qui ont jalonné l’histoire géologique du massif.

    Accoudé à la rambarde, je laisse mon regard divaguer dans le fond de cet Enclos qui porte les stigmates de milliers d’éruptions. Les traces noires des coulées de lave récentes recouvrent la roche délavée par les intempéries des colères volcaniques plus anciennes. Partout, se devinent des formes dantesques de magma figé. Un formidable jardin de sculptures qu’il faut avoir admiré au moins une fois dans sa vie !

     

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

     10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    10/9/20 : La Plaine des Sables (Réunion) -

     

    FIN

     

     

     

    Ci-dessous une jolie vidéo (chanson) de mon île que mon ami Elantra (Hubert) m'avait faite il y a quelques années (en 2014 avec de belles photos de la Réunion mais je reconnais aussi Maurice et Rodrigues), hélas depuis Elantra nous a quitté bien trop jeune, une étoile de plus brille dans le ciel.

    Pour rappel son blog :

    http://elantra.revolublog.com/

    Voici la vidéo

    https://youtu.be/llcV7xwqfHs

     

     

     

     

    Je vous remercie toutes et tous pour vos visites, pour vos commentaires mes ami(e)s avec blogs, sans blog.

    Je vous souhaite une exquise fin de semaine, pleine de douceur et de bonheur.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    Je vous fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    67 commentaires
  • 7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

     

     

    J'espère que vous allez bien et je vous le souhaite de tout coeur.

    Ce jour je vous emmène vous balader au marché de St-Pierre (Réunion) en 1 seul article grâce à mon amie Cathoune venue en vacances à la Réunion en novembre 2019 et qui a eu la gentillesse de partager avec moi ses photos.

    Pour info : J'espère que tout va pour le mieux chez vous et que vous n'êtes pas comme nous en alerte rouge Covid-19. Nous voilà passés en zone rouge Covid-19 depuis hier dimanche 6 septembre car le Covid 19 flambe de plus en plus à la Réunion, on verra par la suite ce qu'il va se passer mais je ne m'affole pas (enfin j'essaie de garder la PPP pleine pensés positive...mais... pas facile), mais tout ce que j'espère c'est qu'il n'y aura pas de reconfinement car si tel était le cas ce serait une énorme catastrophe économique, déjà que là pas mal de petits artisans, de magasins etc...ont fermés j'ose pas imaginer ce que ferait un 2ème confinement, il faut qu'on arrive à s'immuniser et prendre toutes les précautions nécessaires en se protégeant (port du masque de toute façon obligatoire et respecter la distanciation sociale...) car la vie continue !!!!

    Smiley zen

    Voici une vidéo puis quelques photos

     

    https://youtu.be/P1GhYGihlvQ

     

     

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    Marché forain de Saint-Pierre.
    Le marché forain de Saint-pierre a lieu tous les samedis (le matin) sur le front de mer au niveau de la Ravine Blanche (côté nord de la ville).

    C'est l'un des plus beaux de La Réunion. En 2018 et en 2019, le marché de St-Pierre a fini à la troisième place de #VotrePlusBeauMarché. Joli podium bien mérité ;)

    Le marché de Saint-Pierre propose un grand choix en "tout" ce que l'on peut trouver sur un marché.

    Des fruits et légumes aux volailles, en passant par des produits locaux, de l'artisanat, des vêtements, ... vous êtes servis. Vous pourrez rentrer "à la case" avec des produits frais (grande variété de légumes et de fruits, des œufs, du poisson, de la viande, du fromage,...) mais aussi avec des produits tous préparés du type samoussas, piments farcis, poulets grillés (parfois accompagnés de pommes de terre ou, plus local, d'achards de légumes), sarcives, gâteaux locaux et autres viennoiseries.

    Pour ramener quelques souvenirs, c'est aussi un lieu idéal.

    Les forains proposent un large panel de produits locaux tels que vanille, miel, piments, confitures, préparation pour rhums arrangés, épices, ... produits artisanaux de la Réunion (et artisanat malgache et de l'océan indien).

    Le marché de Saint Pierre en pratique

    Jour de marché : le samedi matin entre 6h et 12h30 environ mais plus vous y êtes tôt, plus c'est agréable.

    Prévoyez votre chapeau et apportez votre bouteille d'eau (et/ou profitez d'un jus de fruits frais sur place). Des camions bars et restaurants sont situés à proximité du marché. Vous pouvez aussi en profiter pour aller faire un tour le long de l'océan et même se reposer un instant à l'ombre d'un filaos...

     

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

    Canne à sucre
    Le jus de canne frais
    Le jus de canne est extrait par passage des tiges de canne à sucre dans une presse. Ce jus appelé vesou contient 70 % d'eau, 14 % de saccharose, 14 % de matière ligneuse et 2 % d'impuretés. Il est consommé comme boisson dans de nombreux pays, souvent accompagné d'un peu de jus de citron et de glace pilée (guarapa). De petites presses à main mécaniques existent pour cet usage et servent dans le cadre familial, dans la restauration ou par les vendeurs des rues.

    En sucrerie, le jus de canne fait l'objet d'une évaporation, conduisant au sirop, lequel est clarifié puis concentré pour en extraire le sucre cristallisé brut, la cassonade. La cassonade donne le sucre roux, qui peut être commercialisé directement ou transformé en sucre blanc dans une raffinerie.

    Dans de nombreux pays d'Amérique du Sud ou d'Asie, le jus de certaines variétés de canne à sucre est également porté à haute température pour produire un aliment très commun, désigné par de nombreuses appellations différentes, dont l'une des plus courantes est panela, ou jaggery dans le sous-continent indien. Le même type de procédé est utilisé pour produire le sirop de canne, mais la cuisson est plus courte : il s'agit essentiellement de jus de canne dont une partie de l'eau a été évaporée...

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    FIN

     

     

     

    Terminons par une boisson, oté çà lé bon sic sic !!!

    Du site : https://www.cuisineaz.com/recettes/ti-punch-reunionnais-54629.aspx

     

    TI PUNCH REUNIONNAIS

     

    7/9/20 : Marché de St-Pierre (Réunion) -

     

    Cette explosion de saveurs ne vous laissera certainement pas indifférent. En effet, si vous souhaitez voyager l'espace de quelques heures, ce ti punch réunionnais est idéal. Cette recette fruitée et acidulée est à base de jus de goyave, jus d'ananas, de rhum mais aussi d'épices comme la cannelle, la vanille, les clous de girofle ou encore le poivre en grains. Prenez de l'avance pour préparer cette boisson car elle nécessite 3 à 4 jours de macération au frais. Dégustez ce ti punch lors de vos apéritifs.

    Ti punch réunionnais


    INGRÉDIENTS : 6 PERS.
    1 l de rhum blanc
    1 l de jus d'ananas
    1 l de jus de goyave
    1/2 verre de sirop de grenadine
    1/2 verre de sirop de sucre de canne
    1 gousse de vanille
    1 bâton de cannelle
    4 clous de girofle
    Poivre en grains.

    PRÉPARATION
    1.
    Mélangez le rhum blanc, le jus d'ananas, le jus de goyave et le sirop de grenadine dans un grand saladier.

    2.
    Ajoutez le sirop de sucre de canne puis la gousse de vanille, le bâton de cannelle, les clous de girofle et un peu de poivre en grains. Mélangez bien.

    3.
    Placez le saladier au frais et faites macérer ce ti’punch pendant 3 à 4 jours avant de servir.

    4.
    Servez frais.

    ASTUCES
    Au moment de la dégustation, servez ce ti’punch dans des tasses ou des verres à punch. Décorez chaque verre de ti’punch avec des morceaux d’oranges ou de citrons frais. Dégustez aussitôt pendant que le ti’punch est encore bien frais.

     

     

    Je vous remercie toutes et tous pour vos visites, pour vos commentaires ma famille, mes ami(es) avec blogs et sans blog.

    Je vous souhaite une délicieuse semaine, pleine de douceur et de bonheur.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    Je vous fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    63 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique