• téléchargement (2)

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    Smiley bravo applaudis Bravo et merci encore à mon amie Chantal de Lorraine qui m'a permise de partager son beau reportage et ses belles photos de son voyage de 5 jours dans ce bel endroit car nous voilà arrivé à la fin. Comme ce n'était pas évident entre les photos et les articles car je n'ai pas pu télécharger le reportage c'était trop lourd, donc j'ai enregistré les photos et j'ai fait du copier coller des articles, alors j'espère Chantal que j'ai été à la hauteur de ton beau reportage (et que je ne me suis pas mélangée les pinceaux à quelque part) Smiley fouN'hésites pas à me le dire pour que je rectifie, merci.

    Je vous donne le lien électronique sur le reportage sur New York que Chantal m'a transmis, ce qui peut permettre à mes lecteurs qui désirent visiter de se l'imprimer au complet :
    https://drive.google.com/open?id=0B1pmcYTBhJ1nalZkZk9sT1hteU0

     

    ainsi que la carte de New York Manhattan (offerte gracieusement dans les hôtels)

    FIN DE NEW-YORK DISTRICT DE MANHATTAN

    Splendides vues de New York depuis les derniers étages de l’Empire State Building

     

    Times square et le Theater District
    Peu d’images sont  aussi emblématiques que  la boule  de cristal illuminée  qui descend sur Times Square le jour de l’an – une tradition désormais centenaire. Près de l’intersection de Broadway et de la 7th Avenue, «  le carrefour du monde » attire 35 millions  de visiteurs chaque  année. Times Square est connu également comme le Theater District qui regroupe  des dizaines de théâtres de Broadway et  off Broadway dans la zone qui va de la 41th St à 54t h St Sixth
    Ave et Ninth Ave.
     
    Central Park
    A Central Park, gigantesque espace vert en plein cœur de New  York, qui fait office de véritable «  poumon » pour la mégalopole, on respire, on court et on s’exprime au détour des ponts, des lacs, des prairies et des collines boisées.
    Interdit  aux voitures - oxygène et chlorophylle obligent   durant le week-end, Central Park, dont le  succès ne faiblit pas, se visite à  pied, à bicyclette, en patins à roulettes ou … en calèche traditionnelle ou  en vélo pous s pouss.
    Central Park, qui pré sente l’apparence d’un espace entièrement naturel, est en fait une construction de toutes pièces datant du XIXème siècle, créé par Calvet Vaux et Frederick Law Olmsted. Inauguré en 1876,  ce  jardin à l’anglaise, avec ses 40 kilomètres de sentiers et  ses 340 hectares de verdure, entre la 59ème et la  110ème rue, a demandé dix ans de travaux, des millions  de tonnes de terre fertile, une multitude d’arbres et de  plantes diverses.
    Et ce magnifique espace vert jouit de la faveur de tous les New Yorkais qui viennent très nombreux pour s’y détendre . Ils  croisent parfois des écoliers   sagement vêtus de  leurs  uniformes aux couleurs des établissements privés du voisinage venus visiter le zoo  ou bien l’American Museum of Natura l History, considéré à  juste titre comme le  plus grand musée d’histoire naturelle du monde.

    téléchargement (3)

    La science peut être passionnante e t le musée tient à ce que chaque  visiteur le croie. Chaque section de l’institut 
    est un musée en soi. Ainsi des Dinosaures, des squelettes de requins nageant au plafond et un morceau de la Lune,
    rapporté de  la célèbre mission Apollo 11, att endent les visiteurs. Le site est égale ment équipé d’un planétarium et d’un cinéma IMAX.
    Ici, quatre  kilomètres de verdure distillent un début  de parfum d’aventure préservé depuis 1965, date  à laquelle Central Park fut classé monument  historique. Une sage décision qui mit un terme à  la convoitise des promoteurs, dont certains avaient pour projet de le transformer en hippodrome, en aérodrome, en parking, voire même  en résidences de  standing.
    Central Park est aussi le paradis des familles qui viennent pique -niquer l’été à  Sheep Meadow, au milieu des adeptes du bronzage, des joueurs d’échecs et de croquet. Effrontés, les petits écureuils gris de New York n’hésitent pas à se  montrer. Sur la grande pelouse, The Great Lawn, les joueurs de base-ball laissent, à la tombée du jour, la place aux amateurs d’opéra ou de rock.
    L’hiver, les cyclistes abandonnent  leurs vélos tous -terrains et les sentiers rocailleux aux skieurs de fond, et le Réservoir Jacqueline Kennedy Onassis, le vaste lac central où l’on pratique le canotage, se transforme en  une patinoire très appréciée.
    Autour, et en tout e saison,  tournent  des centaines de joggers. La boucle des adeptes de la course à  pied mesure quelques 2,5 km. C’est  ici que Dustin Hoffman s’entraînait dans Marathon Man. C’est là aussi que se clôt chaque dernier dimanche d’octobre le  marathon le plus  célèbre  du monde, qui attire tous les ans des dizaines de milliers d’amateurs et  de sportifs de renom. Partis de Staten Island, les marathoniens font 17 fois le tour de Central Park, après avoir  franchi le Verrazzano Bridge et traversé la Grosse Pomme.
    Hiver comme été, chaque dimanche voit Central Park se transformer en un vaste terrain de sport où se retrouvent mélangées toutes les communautés de la ville. Elles gomment leurs différences culturelles le temps de pratiquer leur activité  préférée. Tennis, handball, basket -ball, jogging ou football, chacun y trouve  son compte.
    A partir  du Pond, un vaste bassin, la vue sur les immeubles de Central  Park West est imprenable, depuis les Century Apartments jusqu’à San Remo, un très bel immeuble conçu peu avant 1930. L’Upper West  Side abrite également le plus grand espace  culturel de la ville  : le Lincoln Center. Dans ce domaine de six hectares, la Juill iard School of Music, prestigieuse école  de musique, de danse et d’art dramatique, recrute ses élèves dans  le monde  entier. Bordant le parvis du Lincoln Center, le New York State Theater présente le s spectacles d’opéra produits par le New York City  Ballet et le New.
     
    Photographies prises à  Central Park
     
     
     
    La patinoire Wollmann Rink
     
     
     
     La fontaine Bethesda  et Lac « Réservoir Jacqueline Kennedy »
     
     

    Madame Tussauds  de New York
    Madame  Tussauds  est un musée de cire fondé en 1835 à Londres par l'artiste française Marie Tussaud.
    Les personnages politiques ou religieux célèbres, les célébrités du show business  ou les champions sportifs sont représentés en taille réelle, dans leurs tenues  les plus connues et mis en scène dans leur fonction principale. Les visages et les mains sont coulés en cire depuis des moulages créés sur les personnes elles -mêmes.
    Il est possible de se faire  faire un moulage de sa main ou de celles de ses enfants.
    Des musées Madame Tussauds existent aussi  dans plusieurs villes d'Europe ( Berlin, Amsterdam, VienneBlackpool) ; des États-Unis (Las Vegas, New  York, Washington, Hollywood) ; d'Asie (Shanghai, Hong  Kong, BangkokTokyo) et d'Océanie (Sydney).
     
     
    La reine Elisabeth II, reine d’Angleterre, le prince William et  Kate, le prince Harry

    téléchargement (4)

    Barack Obama , 44ème Président des Etats -Unis, et sa femme Michèle devant le bureau ovale  ; élu pour deux mandats.
     
     
    Bill Clinton, 42ème Président des Etats-Unis, avec son épouse Hillary Clinton 

     

    John Fitzgerald Kennedy, 35ème Président des Etats-Unis et son épouse Jackie
     
     
    Et beaucoup d’autres personnes connues que je vous invite à aller voir.  Les rues de New York Marcher dans les rues de New York provoque une étrange sensation de déjà vu. Les taxis jaunes aux chauffeurs cosmopolites, les gratte-ciel sans fin, l’activité  trépidante de la rue, tout cela ravive les images familières du cinéma américain. Avec 800 km2 et 10 millions d’habitants, New York est le symbole du gigantisme et de la diversité. New York aime les parades, voici quelques unes des plus célèbres : -  Easter Parade, le week end de Pâques sur Park Avenue -  Halloween, le 31 octobre à Greenwich Village, -  Martin Luther King’s Day, le dimanche le plus proche du 20 mai -  Saint-Patrick’s Day, la fête des Irlandais, le 17 mars sur la 5ème avenue -  Thanksgiving, qui célèbre, chaque quatrième jeudi de novembre, la première bonne récolte des pionniers -  Le Gay Pride Day, en juin A New York, capitale des spectacles, la fête se décline par thème, chaque discipline a ses salles. -  Au Madison Square Garden se produisent les plus grandes vedettes mondiales. Ce lieu légendaire qui peut accueillir 20.000 spectateurs est aussi le cadre de grands évènements sportifs : tournois de boxe, matches de basket ou de hockey sur glace.   -  Autre salle à succès, le Radio City Music Hall, au Rockefeller Center. Les plus grandes stars du music-hall, Liza Minelli notamment, s’y sont produites.  -   La Grosse Pomme est célèbre aussi pour ses clubs de jazz. La plupart se trouvent dans Green Wich Village, sur la 7ème Avenue, surnommée « Jazz Avenue » avec le Village Vanguard, le Blue Note ou encore le Michael’s Pub, où l’on peut, le lundi soir, écouter Woody Allen à la clarinette.    -  Côté théâtre, les productions à succès font toujours l’affiche de Broadway. Les autres se retrouvent « off Broadway », dans des salles de l’Upper West Side où se firent connaître Beckett ou Jean Genet.
     
     
     
     
     
     
    Je mets les conclusions de mon amie Chantal (c'est son reportage et ses photos qu'elle a eu la gentillesse de partager avec moi, milles mercis encore ma douce amie Chantal)
     
    J’espère que  ces photos et commentaires vous auront plu et donné envie d’en connaître plus sur cette  ville attachante, pour  la beauté de laquelle des constructeurs de génie ont investi beaucoup de temps, d’effort et d’argent. Rien  n’aurait pu être possible sans leurs ingénieurs et ouvriers d’exception qu’ils ne manquent pas de mettre à l’honneur.
    En 5 jours j’ai vu  beaucoup de merveilles mais je n’ai pas pu tout voir de cette ville de grands bâtisseurs où tout est plus grand et solide. J’ai été un peu retardée par deux jours de neige, mais d’un autre côté, j’ai ainsi eu l’occasion d’apprécier le fantastique décor d’une tempête de neige entre les gratte -ciel de jour et le soir lorsqu’ils  sont tous
    illuminés ! Extrême ment romantique.
    Lieux à venir voir à New York : 
    China Town
    Little Italy
    Le Bronx, Greenwich village, Chelsea et tous les villages de New York 
    Central Park au printemps
    Une messe Gospel
    Le Metropolitain Museum et l’American Museum of Natural History et les autres musées  
    Un spectacle à Broadway 
    Les autres quartiers 
    Et puis la côte Est, la Cote Ouest, etc...
      
     
    Rien ne remplace le plaisir de touvoir en vrai !

       

    Sélection de sites et documents si vous voulez connaître tout ce qu’il y a à savoir sur New- York avant d’y aller. 
     
    La référence pour moi est le site de New York City, tout ce qu’il y a à savoir y est  !
         
    Ouvrages et cartes documentées 
     
    - Les cartes guides Express Map
     
    -  Guides Gallimard New York mode d’emploi
     
    -  Guide lessentiel des Etats -Unis lonely planet
     
    - Excellent guide « les voyages en poche »
     
    Suggestion vidéo de la SNCF 
       
    Voir plan détaillé de  Manhattan ci-dessous  
     
     
     
     
    FIN
     
     
    Restons à NEW YORK pour une jolie chanson

    new york alicia keys

    Quelques blagues que m’a envoyé un ami Domino qui n’a pas de blog et que je remercie

    LA BONNE PÊCHE.....

     Il pleuvait à verse, et une grande flaque s'était formée devant ce pub écossais. Un vieillard en kilt, déguenillé, était là, sous la pluie, avec une canne et une ficelle pendue dans la flaque.

    Un passant, touché par ce qu'il voyait, l’approcha et lui demanda ce qu’il faisait là sous cette pluie battante :

    « Je pêche » répondit le vieillard tout simplement.

    « Pauvre bougre » pensa le brave homme qui invita aussitôt le vieillard à l’accompagner dans le pub pour se sécher au chaud et prendre une boisson.

    Alors qu'ils buvaient leurs whiskys à petite gorgée le gentilhomme pensant faire plaisir au vieillard, lui demanda, un peu ironique :

    « Et alors, vous en avez attrapé combien depuis ce matin ? »

    « Vous êtes le huitième » répondit le vieil écossais en souriant.

     ***

    MORT A CAUSE DE L'ASPIRINE !

     ATTENTION À LA GRIPPE ...

     Un fonctionnaire de la DDE d'Auxerre vient de décéder de la grippe.

    En rentrant chez lui l'homme ne se sentait pas bien du tout . Vertiges, palpitations, jambes flageolantes, maux de ventre etc ...

     Sa femme l'a envoyé au lit et lui a dit de prendre : 2 aspirines

    Le lendemain, elle l'a trouvé mort dans son lit .

    Aussitôt, elle a appelé le médecin et lui a expliqué qu'elle lui avait donné 2 aspirines pour le faire transpirer, comme on fait d'habitude pour évacuer toutes les toxines qu’on a dans le corps...

    - Mais, Madame, vous l'avez tué .

     - Comment dit la dame, vous m’accusez ?

    - Mais bien sûr Madame !

    On ne fait pas transpirer un fonctionnaire !

     ***

     Moshé se rend chez son ami Samuel et lui dit:

    J’ai une liaison avec la femme du rabbin et nous avons envie de faire l’amour. Peux- tu me rendre service et le retenir à la synagogue une heure de plus après le service ?

    Samuel est un peu ennuyé par cette demande mais comme Moshé est son ami de très longue date, il finit par accepter.

     Après le service, Samuel engage donc la conversation avec le rabbin et lui pose plein de courtes questions stupides et ridicules, pour l’occuper.

    Au bout d’un certain temps, le sage rabbin devient suspicieux et finit par demander à Samuel où il veut au juste en venir avec toutes ses questions sans intérêt. Alors, pris de remords et de culpabilité, Samuel finit par lui avouer :

    Voilà Rabbin, Mon ami est en ce moment en train de faire l’amour avec votre femme qui est sa maîtresse et il m’a demandé de vous tenir occupé pendant une heure.

     Le rabbin sourit et posant fraternellement sa main sur l’épaule de Samuel, lui dit :

    A ta place Samuel, je me dépêcherais de rentrer à la maison. Mon épouse est décédée depuis deux ans !!!!

     ***

     Un Monsieur de 75 ans raconte :

    75 ans. Je suis allé récemment chez un nouveau médecin.

     - Après deux visites et des tests de laboratoire, il m'a dit que j'étais très bien pour mon âge.

     - Après cette remarque, je n'ai pas pu résister à lui demander

     Pensez-vous que je vais vivre jusqu'à 85 Ans ?

     - Alors il m'a demandé :

     - Est-ce que vous fumez ?

    - Buvez-vous de la bière, du vin de l'alcool ?

     Oh non, ai-je répondu.

    De plus, je ne prends aucun médicament.

    Puis il me demanda :

    - Est-ce que vous mangez du steak et des viandes rôties au barbecue ?

     J'ai répondu

     Non, mon ancien médecin m'avait dit que les viandes rouges sont mauvaises pour la santé.

     Est-ce que vous passez beaucoup de temps au soleil ?

     - Jouez-vous au golf?

    Faites-vous de la voile, de la randonnée ?

     - De la moto

     - Conduisez-vous des voitures de sport ?

     Non, rien de ça.

    - Avez-vous des maîtresses, et avez-vous des rapports sexuels fréquents et non protégés?

    Non plus.

    Alors, il m'a regardé et m'a dit.

     - Mais alors, pourquoi voulez-vous vivre jusqu'à 85 ans ? Vous allez vous emmerder ! 

      

    Terminons par une recette :

    Cinnamon roll (roulés à la cannelle) (Etats-Unis)

    Et pour découvrir la recette il faut cliquer sur le lien ci-dessous

    http://www.marmiton.org/recettes/recette-photo_cinnamon-roll-roules-a-la-cannelle-etats-unis_14355.aspx

    Je vous remercie pour vos visites, pour vos commentaires faits sur mon autre blog sur CANALBLOG, c'est un plaisir de vous lire.
    Portez vous bien et excellente semaine à toutes et tous.
    RV LUNDI PROCHAIN 29 MAI 2017 POUR UN NOUVEAU MESSAGE SUR CE BLOG.
    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher à vous partager.

     

  • téléchargement

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    Nous continuons notre balade à New-York District de Manhattan grâce au beau reportage en photos de mon amie Chantal de Lorraine qui a fait ce beau voyage et que je remercie à nouveau.

    4/5) NEW-YORK DISTRICT DE MANHATTAN

    Le métro de New York 
    Il a été construit  de 1900 à 1925. C’est un titan  : il est actuellement composé de 1.056 km de voies en  usage, 468 stations en service, 337 km de tracés, 1,5 milliards de passagers par an.

    téléchargement (1)

    Le métro à New York (ou bien  le  New York Subway) représente le moyen de transport le plus fréquenté  parmi les New-Yorkais. Prendre le  métro est une façon facile et sûre  qui vous permet d’arriver rapidement à votre  destination à New  York City. Le métro de New York propose un réseau qui fonctionne  24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant toute l’année.  Avec la MetroCard, un trajet simple ne  coûte que 2,75 $. C’est le moyen de transport le moins cher
    pour découvrir  la ville.
    New York Trains
    Les New-Yorkais appellent  les lignes de métro des trains . Le réseau du métro de New York comporte 468 stations / points d’arrêt et 24 lignes. Il y a  une dénomination par des lettres A, B, C etc. et par des chiffres 1, 2, 3 e tc. Les lignes desservent  The Bronx, Manhattan, Brooklyn et le Queens.
    Les métros se succèdent toutes les 2 à 5 minutes pendant les heures de pointe, toutes les 10 à  15 minutes pendant la journée e t toutes les 20 minutes pendant la nuit. En semaine, il y a de s heures de  pointe d’environ 07h30 à 09h30 et  de 16h30 à 18h30. Si vous rentrez tard la nuit, et  surtout si vous êtes seul ou si vous devez  faire un long trajet, je vous conseille de prendre un  taxi.

    téléchargement (1)22

    Spectacle  improvisé dans les stations par des artistes qui désirent  se faire connaître  : ici musique des Andes , là musique classique, ailleurs chorégra phies style Michael Jackson …
     
    Grand Central Terminal
    Le monumental hall principal (Main Course) est l’attraction principale  de cette gare. Sur les côtés du hall, les escaliers montent vers les galeries avec  des commerces.  Le plafond bleu vert fut décoré par Paul César Helleu qui y présenta  les signes du zodiaque et les constellations. L’icône du Grand  Central Terminal, une grande horloge à quatre quadrants, est faite d’opale noble. Elle  abrite un mécanisme d’horlogerie suisse, synchronisé avec  une horloge atomique. Sa valeur est estimée entre 10 et 20 millions  de dollars.
    Grand Central fait aussi  office de petit centre commercial, comprenant un  marché aux fruits  de mers et aux condiments. Les sous terrains sont occupés par des restaurants et des épiceries, dont le vénérable Bar à Huîtres (Oyster Bar).

    téléchargement (2)

    LONU Organisation des Nations Unies 
    A l’est du quart ier Broadway et 42ème rue, sur les rives de l’East River, les drapeaux de quelque 180 Etats membres flottent  devant le siège des Nations Unies  ; en 1945, lors de la  création de cette organisation, seuls une cinquantaine de pays avaient la qualité de membres. On choisit alors New  York pour accueillir l’ONU, John D.Rockefeller ayant fait un don de quelques 8 millions de dollars pour acheter le terrain où s’élèveraient bientôt les buildings qui bénéficieraient  de l’extra-territorialité  sur le sol américain. Les bâtiments s’élèvent  sur un site de sept hectares. Dans cette tour de Babel du XX èmes siècle se croisent, parfois en costumes locaux, les dignes représentants des sept continents qui se réunis sent dans l’immense salle de  l’Assemblée  générale.

    téléchargement

    « Non-Violence », le revolver noué, par Fredrik Reuters wärd, un cadeau du Gouvernement du Luxembourg aux Nations Unies.
    En 1980, Carl Fredrik Reuterswärd a créé l'œuvre d'art connue comme « Non-Violence »  ou « Le revolver noué » après avoir appris que son ami, John Lennon, avait été assassiné.
    Bouleversé et en colère au sujet de cette mort insensée, il est allé dans son studio et  a commencé à travailler sur la  « Non -violence ». « Mon premier croquis en trois dimensions  était un peu rude et simple, mais la chose importante est que l'idée du canon noué  m’a accompagné depuis le début  », dit-il !

    téléchargement 11111

    Une des trois premières versions  de la  sculpture a été achetée par le gouvernement luxembourgeois et a été  offerte par celui-ci à l'ONU en 1988. On disait alors qu’ « avec la Non-violence, Carl Fredrik Reuter swärd a  non seulement doté l'Organisation des Nations Unies d’une œuvre d’art précieuse, mais qu’il a également enrichi la conscience de l'humanité avec un symbole fort. C'est un symbole qui résume, en  quelques courbes simples, la plus grande prière
    de l'homme: celle qui n'implore pas la victoire, mais la paix. »
    Dans le quartier de Midtown, la flèche mythique de l’Empire  State Building
    Au début du  XXème siècle, la concentration de la population amène les architectes à construire  en hauteur. Au lendemain du krach boursier de 1929, l’Empire State Building ravit au Flatiron le titre de plus haut immeuble du monde. Mélange  d’aluminium et de granit à l’ornementation simple, l’Empira State Building est un  symbole d’Art Déco. Sa flèche qui culmine à  443 m se repère de loin. Grâce  à une technicité  bien huilée, un programme parfaitement réglé et 4000 ouvriers, la construction ne dépassa pas 14 moi s  et coûta 41  millions de dollars.
    Deux millions de touristes visitent chaque année cet édifice de plus de cent étages où travaillent 15.000 personnes.
    Des ascenceurs s’élèvent en moins d’une minute jusqu’à la  plate forme du 86ème étage, puis au 102ème , entièrement vitré et  couvert.
    Sur l’Empire State Building, la fiction se fait parfois réalité… Dans les années 1930, l’immeuble est  le refuge de King Kong et de sa  fiancée attaqués par l’armée américaine dans la célèbre production hollywoodienne. L’Empire  State Building n’a jamais bougé de plus de quelques millimètres, même par grand vent.

    téléchargement (1)

     
    Les grands bâtisseurs de lEmpire State Building
     
     
     
     
     
     
    Splendides vues de New  York depuis les derniers étages de l’Empire State  Building
    Désolée s'il y a des fautes, des mots "découpés" mais le copier coller HTML ne fonctionne pas bien de canalblog à eklablog, j'ai corrigé comme j'ai pu...
     
    FIN 4/5
    Une jolie chanson qui parle de New-York

    NEW YORK, NEW YORK USA

    Deux beaux textes, des gifs ainsi que des blagues du site (que je remercie) de CHEZ MAYA que je partage avec vous.

      J'avais peur...
      

    J'avais peur de la vérité jusqu'à ce que...

     

    Je découvre la laideur des mensonges.

     

     J'avais peur d'être seul jusqu'à ce que...

     

    J’ai appris à m'aimer moi-même et à prendre soin de moi.

     

     J'avais peur de ce que les autres penseraient de moi  jusqu'à ce que...

     

    Je me rende compte qu'ils auront une opinion de moi de toute façon.

     

     J'avais peur qu'on me repousse jusqu'à ce que...

     

    J’ai compris que je dois croire en moi-même.

     

     J'avais peur du ridicule jusqu'à ce que...

     

    J’ai  appris à rire de moi-même.

     

     J'avais peur de vieillir jusqu'à ce que...

     

    J’ai compris que je gagne en sagesse chaque jour et que

     

    La jeunesse, c'est d'abord dans la tête et dans le coeur.

     

    J'avais peur du passé jusqu'à ce que...

     

    Je comprenne et décide qu'il ne pouvait plus me blesser

     

    Si je le voulais vraiment.

     

     J'avais peur du changement jusqu'à ce que...

     

    J’ai vu que même le plus beau des papillons devait

     

    Passer par une métamorphose.

     N'arrêtez jamais...

      N'arrêtez jamais de montrer vos sentiments

    Quand vous êtes heureux.

    Plusieurs personnes seront ravies de votre bonheur.

     N'arrêtez jamais d'essayer des nouvelles choses.

    Vous pourriez être étonnés des résultats !

     Ne prenez jamais le poids du monde entier sur vos épaules.

    Il ne faut jamais se sentir menacé par l'avenir.

    Il faut vivre un jour à la fois !

     Ne vous sentez jamais coupable pour le passé.

    Ce qui est fait est fait.

    Il suffit d'apprendre de vos erreurs et vous dire que

    N’importe qui aurait pu les faire à votre place.

     Ne croyez jamais que vous êtes seuls.

    Il y a toujours quelqu'un qui est là... et qui attend pour vous aider.

     N'oubliez jamais que vous pouvez réaliser

    De belles choses que vous ne pouvez même pas imaginer....

    Ce n'est pas aussi difficile que vous croyez.

     

    N'arrêtez jamais d'aimer...

    N'arrêtez jamais de croire...

    N'arrêtez jamais de rêver.

    La différence entre un homme et une femme !

     Quand une femme se regarde dans le miroir !

    Quand un homme se regarde dans le miroir !

    Une blonde se trouvait dans une situation financière troublante.

     Alors, en désespoir de cause, elle demanda à Dieu de l’aider.

     Elle commence à prier :

     « Mon Dieu, s’il vous plaît, aidez-moi !

     J’ai perdu mon emploi et si je ne trouve pas d’argent,

     je vais perdre ma maison et mon automobile.

     SVP, faites-moi gagner à la loto ! 

     A chaque tirage, c’est quelqu’un d’autre qui gagne ! »

      

    Le tirage arrive et elle ne gagne rien encore une fois.

     Encore une fois, elle s’adresse à Dieu : 

     « Mon Dieu, pourquoi vous m’oubliez toujours ?

     Mes enfants vont mourir de faim. 

     Je ne vous demande pas souvent de l’aide et

     J’ai toujours été une bonne chrétienne. 

     SVP, faites-moi gagner à la loto

      Juste une fois pour que ma vie revienne à la normale ! »

     Soudain un éclair dans le ciel apparaît…

      

    La blonde n’en revient pas d’entendre la voix de Dieu…

    Qui lui dit...      

                     

     « Blondie, je veux bien t’aider

     Mais comme on dit :

      "Aide-toi et le ciel t'aidera !"

     "Achète un billet !"

    Terminons par une recette toujours de CHEZ MAYA

    Flan aux légumes à la provençale

    Ingrédients pour 4 personnes

     500 de courgettes

     4 œufs

     2 poivrons rouges

     1 oignon

     1 tomate

     100 g de gruyère râpé

     4 cuil. à soupe de lait demi-écrémé

     2 cuil. à soupe d’huile d’olive

     Sel et poivre au goût.

      Étapes de préparation (15 minutes)

      Laver et couper en petits morceaux les courgettes sans les éplucher.

     Laver, épépiner puis les couper en petits dés les poivrons.

     Ébouillanter les tomates pendant 30 secondes, les peler, les épépiner et les couper en petits dés.

     Éplucher et émincer l’oignon.

     Faire revenir tous les légumes dans la poêle avec l’huile d’olive pendant 20 minutes. Assaisonner au besoin.

     Battre les œufs et ajouter le lait ainsi que le gruyère râpé. Assaisonner avec du sel et du poivre.

     Ajouter tous les légumes, bien mélanger et verser dans un moule.

     Faire cuire au bain-marie, au four, à 200°C pendant 30 minutes.

     Servir chaud.

    Je vous remercie infiniment pour vos visites et pour vos commentaires sur mon blog sur CANALBLOG, quel bonheur de vous lire toutes et tous.

    Je vous souhaite une excellente semaine.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    RV le LUNDI 22 MAI 2017 POUR UN NOUVEAU MESSAGE SUR CE BLOG.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de mon beau ti rocher.

     françoise prénom


  • téléchargement (42)

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

    Je continue à vous montrer le beau reportage (photos et articles) que mon amie Chantal de Lorraine a partagé avec moi (merci encore ma douce amie), Chantal qui a été en vacances 5 jours dans ce bel endroit et ensuite je vous mettrai plus tard les deux derniers articles de New-York District de Manhattan car la semaine prochaine on retournera en photos à la Réunion (un autre endroit que Diana Dea Lodge de St-Benoit, essayant de varier...)  et ce sera avec un nouvel article le lundi 27 mars 2017 

    Je préfère faire ainsi car ayant beaucoup de photos, j'essaye de varier et revenir plus tard que ce soit à New-York ou à la Réunion Dea Del Lodge ou à l'Île Maurice (photos de mes dernières vacances), etc.... Mais j'ai déjà enregistré sur canalblog en brouillon les deux derniers articles de New-York District de Manhattan pour m'avancer pour plus tard LOL !

    3/5) NEW-YORK DISTRICT DE MANHATAN

    Ci-dessous : A droite  on aperçoit le MetLife Building  conçu à l’origine pour abriter les locaux de la PanAm, après que la gare eut vendu ses droits aériens à la compagnie. L’immeuble  sera racheté par  MetLife en 1981. Juste derrière, le Chrysler Building, dresse sa silhouette argentée. Elevé à la gloire de Walter Chrysler, l’édifice est orné de bouchons de radiateurs ailés,  d’automobiles stylisées et de gargouilles de métal

    Ci-dessous : La Rockefeller Plazza, entourée des drapeaux du monde entier

    téléchargement (31)

    La place surplombe une grande patinoire

    téléchargement (32)

    téléchargement (33)

    A l’heure du déjeuner, employés et touristes se retrouvent à flâner sur Rockefeller  Plazza. L’hiver, ils suivent les arabesques des patineurs évoluant au pied d’un immense sapin de Noël .
     
    L’été,  ils observent la bonne société  new-yorkaise venue se rafraîchir aux tables d’une terrasse
    très chic qui s’étend en lieu et place de la patinoire, sous les yeux du voleur de feu Prométhée.

     

    Ci-dessous : Détail du Prométhée agrémentant la patinoire

    téléchargement (34)

    La Maison Anglaise (British Empire Building) qui abritent des magasins de luxe, dont la boutique de design MoMA

    téléchargement (35)

    ''Dieu et mon droit'' est la devise de l'Angleterre et de la monarchie britannique depuis l'époque de Henri V (1413-
    1422) que prit d'abord Richard premier ou Coeur de lion, qui vivoit à la fin du xije siecle, ce qu'il fit pour marquer qu'il ne tenoit son royaume d'aucun mortel à titre de vassal.

    téléchargement (36)

    L’Université Rockefeller
    La Semeuse gravée par Oscar Roty (1846-1911) déesse de l'Agriculture, figure de la Liberté, symbole de la République et de la France, figure sur la monnaie, ou emblème de l’Encyclopédie du savoir Larousse, "Je sème à tout vent".

    téléchargement (37)

    Ci-dessous : rencontre des continents américain et européen , haut-relief de  la Maison   de France , créé par Alfred Janniot (vers 1937).
    Elle abritait notamment La Librairie de  France  qui proposait  des ouvrages français  et européens aux New YorkaisAdmirez le haut-relief sur le s 2 photos ci-dessous, l’une prise en lumière normale à contre-jour qui fait superbement ressortir les reliefs.

    Ci-dessous : La salle de concert Radio City Music Hall (1260 Avenue of the Americas) fait partie intégrante du centre Rockefeller.

    D’une superficie de  8.000 m2, comptant près de 6.000 places, le Radio City Music Hall est la plus vaste salle de spectacle  des Etats -Unis. L’une des plus célèbres, aussi, qui accueille les grandes stars du show  business , et  depuis 1933, la très populaire revue de Noël Christmas  Spectacular, dont les vedettes sont les Rockettes, troupe  de danseuses aux jambes interminables. Un spectacle familial de très bonne tenue, incontournable. Le  plus beau est
    son intérieur Art déco sublime de  Donald Deskey, inspiré des  décors des paquebots de luxe, les coulisses de  la salle avec  sa machinerie unique au monde, le plafond de cuivre ciselé de  l’entrée, le grand hall vertigineux, avec ses immenses miroirs, ses lustres de 9  m de hauteur. La salle de  spectacle est impressionnante avec ses voûtes suspendues, aucun pilier pour ne  pas gêner la vue, qui culminent à 25 m et l’acoustique stupéfiante. La scène repose sur un système  hydraulique révolutionnaire pour l’époque  dont s’inspira l’US Navy pour ses porte -avions . La salle abrite le plus grand orgue  Wurlitzer jamais construit, conçu pour accompagner les films muets.

    téléchargement (38)

    Le magnifique sapin de Noël placé depuis 1933  sur la Rocke feller Plazza, tradition inaugurée à l’origine par les ouvriers du chantier .

    En France , il  est  également de tradition d’installer pendant quelques jours un arbre au sommet de la maison pour fêter la fin du gros œuvre.

    téléchargement (39)

    téléchargement (40)

    Spectacle son et lumière féérique sur une façade adjacente, au rythme de chansons traditionnelles de Noël qui invitent les passants émerveillés à chanter et à danser

    téléchargement (41)

    Au milieu d’un écrin magnifique de gratte-ciel , la Catdrale Saint Patrick, patron des Irlandais . Sa  construction en briques recouvertes de marbre débutée en 1858  prit près de 30 ans. L’intérieur, d’une longueur de  100 mètres est majestueux, éclairé par le bleu intense de ses vitraux, peut contenir 2.200 personnes, c’est la  plus grande du monde. Ses 2 flèches  hautes de cent  mètres, hérissées de  pinacles, inspirées de la cathédrale de Cologne  sont remarquables. Une rosace de huit mètres de diamètre surplombe les orgues monumentales  ; on peut admirer les
    fonds baptismaux richement décorés, une  peinture de Notre Dame de Guadalupe, patronne des 2 Amériques . La cathédrale Saint Patrick était destinée au recueillement  des étudiants de Columbia University qui occupaient a lors le site du Rockefeller Center.

    Wall Street
    Dans le quartier des affaires, les gratte-ciel rivalisent de hauteur, les « golden boys » d’agitation. Wall Street, comme toutes les rues de la pointe sud de l’île, échappe au quadrillage géométrique de la ville.
    Dans ce quartier proche du port, les premiers colons ont construit leurs maisons au hasard. Ils en ont fait un carrefour commercial et politique, et c’est à l’emplacement du Fédéral Hall que le premier Président des Etats-Unis, George Washington, fit son serment d’investiture en 1789. Ce bel ouvrage d’architecture, bâti pour abriter le siège des douanes, héberge aujourd’hui le musée de la Constitution.
    Au XXème siècle, Wall Street devient un centre d’affaires international avec la construction du sanctuaire de la finance : la Bourse du New York Stock Exchange. Depuis 1903, le coeur des marchés financiers bat la chamade dans cet édifice de style néo-classique. A la bourse de New-York, on échange chaque jour plusieurs millions de titres dans une vraie frénésie.


    La Bourse du New York Stock Exchange et le taureau de Wall Street

    114463697

    Ground ro.
    Le 11 septembre  2001, le monde entier retint son souffle. Deux avions de ligne pris en  otage s’écrasèrent  sur les hauts immeubles de New-York les tours jumelles du World Trade Center. La zone  où se  dressaient autrefois les tours est  désormais appelée Ground Zéro. Elle est occupée par une  place nommée 9/11 Memorial.
    Elle a é té aménagée avec deux bassins  agrémentés de cascades s’écoulant le long de leurs murs.  Au total, presque 3.000 personnes ont perdu la vie à cause  des attentats sur le World Trade Center, dont ceux des pompiers et policiers morts lors de leur mission de sauvetage. Les noms des victimes ont été gravés sur les murs des parapets en bronze des deux  bassins . Le bassin Nord et  le bassin Sud ont été construits sur les lieux exacts où se trouvaient un jour les Tours Jumelles. C’est un  lieu émouvant, ces deux énormes bassins  entourés d’arbres. Surtout quand il fait nuit, il règne  une tristesse indescriptible.  Dans le musée, à  20 m sous terre, des fragments  des tours jumelles, des avions de secours, des photos d’époque  ainsi que des enregistrements et des portraits des victimes sont présentés.
    Sur place sont construits de nouveaux bâtiments. Le gratte -ciel actuellement le plus haut de  New York est l ’One WorldTrade Center, il s’élève à 1.776 pieds (541m), symbolisant la date de l’Indépendance.
     
    Place aux abords du musée du 11 Septembre 

    114463699

    Ci-dessus Sculpture extérieure  en forme d’oiseau blanc

    Les deux bassins exactement aux emplacements des deux tours détruites

    Ci-dessus Les noms des victimes ont été gravés sur les murs des parapets en bronze des deux bassin s.

    Ci-dessus Câbles d’ancrage des immeubles sectionnés et poutrelles métalliques déformées par la chaleur de l’incendie

    Affichage des avis de  recherche des personnes di parues publiées par leurs familles à la recherche des rescapés Smiley triste pleur

    FIN 3/5 (les deux derniers articles de New-York seront mis à des dates ultérieures plus tard sur mon blog, car la semaine prochaine nous retournons sur ma belle île intense)

     

    La Rose et le Réséda est un poème de Louis Aragon. Il s'agit d'un appel à l'unité dans la Résistance, par-delà les clivages politiques et religieux.

    La Rose et le Réséda

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Tous deux adoraient la belle

    Prisonnière des soldats

    Lequel montait à l'échelle

    Et lequel guettait en bas

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Qu'importe comment s'appelle

    Cette clarté sur leur pas

    Que l'un fut de la chapelle

    Et l'autre s'y dérobât

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Tous les deux étaient fidèles

    Des lèvres du coeur des bras

    Et tous les deux disaient qu'elle

    Vive et qui vivra verra

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Quand les blés sont sous la grêle

    Fou qui fait le délicat

    Fou qui songe à ses querelles

    Au coeur du commun combat

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Du haut de la citadelle

    La sentinelle tira

    Par deux fois et l'un chancelle

    L'autre tombe qui mourra

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Ils sont en prison Lequel

    A le plus triste grabat

    Lequel plus que l'autre gèle

    Lequel préfère les rats

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Un rebelle est un rebelle

    Deux sanglots font un seul glas

    Et quand vient l'aube cruelle

    Passent de vie à trépas

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Répétant le nom de celle

    Qu'aucun des deux ne trompa

    Et leur sang rouge ruisselle

    Même couleur même éclat

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    Il coule il coule il se mêle

    À la terre qu'il aima

    Pour qu'à la saison nouvelle

    Mûrisse un raisin muscat

    Celui qui croyait au ciel

    Celui qui n'y croyait pas

    L'un court et l'autre a des ailes

    De Bretagne ou du Jura

    Et framboise ou mirabelle

    Le grillon rechantera

    Dites flûte ou violoncelle

    Le double amour qui brûla

    L'alouette et l'hirondelle

    La rose et le réséda.

     Comment appelle-t-on un homme cultivé aux USA ? Un touriste. 

    Un homme aveugle décide de visiter les États Unis. Il s'installe dans l'avion d'American Airlines, il touche le siège et dit : Mon dieu que ces sièges sont grands !

    La personne à côté de lui, un américain lui répond : Yes ! Aux USA tout est immense !

    Notre homme arrive à l'aéroport JFK, prend un taxi, touche la voiture et dit : Mon dieu que cette voiture est grande !

    Le chauffeur se retourne et lui dit : Yes ! Ici en Amérique, tout est immense !

    Notre aveugle arrive enfin à son hôtel. Il dépose ses bagages et se rend au bar pour y boire une bière.

    Il prend le verre : Mon dieu, ces bières sont démesurées !

    Le serveur lui répondit : Yes ! Ici en Amérique, tout est très très grand !

    Après quelques verres, l'aveugle demanda où se situaient les toilettes. Le serveur lui indiqua la seconde porte à gauche. Il se dirigea vers les toilettes, mais se trompa de portes. Il prit la troisième qui donnait sur la piscine, et tomba dedans accidentellement. Mort de peur, l'aveugle se mit à hurler : Ne tirez pas la chasse d'eau…. Ne tirez pas la chasse d'eau !

    Résultats de recherche d'images pour « GIF MUSIQUE »

    Une vidéo parlant de NEW-YORK mais bien Française, de Téléphone

    Téléphone - New York avec toi

      Smiley musique banane guitare danse

    Terminons par une recette et plutôt son lien (merci de cliquer ci-dessous :

    http://newyorkmania.fr/2012/04/recette-salade-caesar-comme-a-new-york/

    Salade Caesar comme à New York
     
     
    BONNE FÊTE DU PRINTEMPS
     
     
    Résultats de recherche d'images pour « VIVE LE PRINTEMPS.gif »

    Merci beaucoup pour vos visites et commentaires sur mon blog sur CANALBLOG (étant donné que sur Eklablog j'en ai désactivé les commentaires), quel plaisir de vous lire.

    Désolée pour le copier-coller que j'ai fait de Canalblog à Eklablog (HTML) il peut y avoir des coupures de mots, j'ai corrigé mais j'ai du en oublier car c'est très long à faire.

     

    RV lundi prochain 27 mars pour un nouvel article (et retour à la Réunion)

    Les gifs que j'ai mis ont été pris sur le net, merci à leurs auteurs (es).

    Je vous souhaite une belle semaine gorgée de bonheur et de soleil.

    Prenez bien soin de vous et gros bisous d'amitié à vous partager de mon ti rocher.

     françoise prénom





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique