• 19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis - Poésie

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

     

    Résultat de recherche d'images pour "BONJOUR.GIF PIEUX"

     

     

    Nous allons ce jour aller à nouveau visiter l'Île soeur Maurice où j'avais été en vacances en famille en Avril 2018 et en un article je vous emmène visiter le caveau du Père Laval à Port-Louis.

    Pour commencer en vidéo Kizoa

    En vidéo KIZOA, il faut ouvrir le FLASH PLAYER et ensuite AUTORISER le FLASH PLAYER pour voir la vidéo avec musique si vous le désirez.

    Lien pour ouvrir dans une nouvelle fenêtre la vidéo :

    http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d281342031k4325640o2l1/ile-maurice--père-laval-à-port-louis

     

     

     Voici quelques photos

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    LA MISSION DU PÈRE LAVAL à MAURICE

     

    Après quatre années de prêtrise en France, le jeune Jacques Désiré Laval souhaite s’engager dans une vie missionnaire beaucoup plus active. Il intègre la Congrégation du Saint Cœur de Marie qui l’envoie à Maurice, faisant de lui le premier missionnaire de cette congrégation à travailler auprès des Noirs, esclaves affranchis. Il consacrera toute sa vie à sa mission et deviendra l’Apôtre des Noirs.

    Jacques Désiré Laval débarque donc à Port-Louis à l'Île Maurice le 14 septembre 1841 accompagnant Mgr Collier, qui a la responsabilité des catholiques de Maurice et trois autres nouveaux prêtres. Le clergé catholique est en perte de vitesse dans une île où l’administration britannique privilégie l’anglicisation. Quelques années plus tôt, en 1835, l’esclavage a été aboli : 66.000 esclaves sont devenus apprentis. Le travail de la terre est assuré par les immigrants indiens. Maurice compte alors quelque 140 000 habitants dont près du tiers habite Port-Louis. La tâche du Père Laval est de s’occuper de l’évangélisation des classes les plus pauvres, les Noirs émancipés et les prisonniers. 

    Au début, le Père Laval habite dans un petit pavillon en bois dans l’enceinte de la cure où il reçoit les pauvres, tous des Noirs. Il ne remplit aucune fonction à l’église et ne fréquente pas les autres prêtres. Il travaille surtout auprès des couples afin de les stabiliser dans le mariage et de veiller à ce qu’ils s’occupent bien de leurs enfants. Il vit et travaille seul et apprend le créole. Il écrit aussi beaucoup, à ses supérieurs, à sa famille Dans une de ces correspondances, il livre ses premières impressions:

    « Nous voici donc rendus dans cette pauvre île Maurice, dans cette portion de la vigne du Seigneur qui nous est échue en partage. Il m’est impossible de vous dire en quel état pitoyable est cette pauvre colonie. C’est un désordre et une corruption incroyables. C’est un mélange de chrétiens qui n’en ont que le nom, et d’idolâtre de toutes nations. Il y a ici des habitants de tout pays, qui y sont attirés par le désir d’y venir gagner de l’argent (…) Il y en a environ 80 000 Noirs dans l’île ; peut-être plus de la moitié ne sont pas baptisés, et ceux qui le sont ne se conduisent pas mieux que les idolâtres. Il n’y a presque pas de mariés à l’église. Ils se quittent et se prennent plusieurs fois ; ils se sont adonnés beaucoup à l’impureté, à l’ivrognerie et à tous les plaisirs de la chair ; il y a un luxe et une vanité qui dépassent l’imagination ».

    Aumônier de la prison de Port-Louis à partir de 1842, il est aussi chargé d’apporter “quelque consolation à ces pauvres affligés”. D'emblée, il rencontre surtout une forte opposition de la part des Blancs, lui qui ne souhaite s’occuper que des Noirs. Cette opposition et le fait qu’il soit souvent seul le décourage quelque peu. Il ajoute ainsi: “Ils (les Blancs) voient d’un œil d’envie qu’on ne fait aucune distinction, dans la maison de Dieu, de couleur et de condition, et plusieurs maîtres refusent de laisser leurs pauvres domestiques assister aux instructions. C’est de leur part que viendront toutes les difficultés à travailler au salut de ces pauvres abandonnés; ils se moquent de ces pauvres gens et leur donnent de bien mauvais conseils.”

    Le Père Laval instaure dès 1844-1845 une méthode missionnaire inédite; il fonde dans la campagne des petites chapelles en bois, couvertes en paille, et revêtues intérieurement de toiles. Des laïcs y réunissent les Noirs, pour la prière et le catéchisme. Ce sont de véritables communautés évangélisatrices. La première de ces chapelles qui est devenue par la suite, l’Église du Saint Cœur Immaculé de Marie a été aménagée dans une boulangerie à Petite Rivière en 1845.

    Les débuts de sa mission sont donc laborieux à plus forte raison parce que, comme il le fait remarquer lui-même, la population n’était pas très bien disposée par rapport au catholicisme. Le Père Laval a une explication. “ Si tous étaient contre nous, et le Noir et le Blanc, c’est à cause des scandales en tout genre qu’avaient donnés les prêtres, nos prédécesseurs” confie-t-il dans une correspondance.

    Au bout de cinq ans, le travail du Père Laval porte ses fruits: 3 000 conversions. Mais le prêtre, esseulé et fatigué, accuse le coup. Il aimerait que l’évangélisation soit plus rapide car la population noire s’élève à l’époque à environ 50 000 âmes. Port-Louis compte environ 30 mille habitants qu’il faut instruire, catéchiser, consoler, visiter, et auxquels il faut administrer les sacrements. La mission est gigantesque.

    En 1850, il sent déjà ses forces diminuer, rongé par les affres du climat tropical et par l’ampleur du travail. Il se confie à un des membres de sa famille: “Vous me parlez de retourner en France, mon cher frère, mais je crois que je ne reverrai plus ce beau pays. Mes os resteront à Maurice, impossible de quitter mes pauvres enfants ; notre présence ici sera toujours nécessaire, et si nous allions partir que deviendraient tant d’âmes qui nous ont coûté si cher et que nous avons gagnées au bon Dieu à la sueur de notre front. Ainsi point d’espoir et d’espérance de nous revoir encore dans ce monde”.

    De 1852 à 1859, Père Laval est nommé provincial de sa congrégation, mais il n’est pas considéré comme un bon supérieur. A partir de 1853 la façon dont le Père Laval a géré l’argent de la communauté spiritaine pose problème, il lui est reproché de n’avoir pas envoyé assez d’argent en France. En même sa mission se complique puisqu’à cette époque, la variole et le choléra déferlent sur Maurice. Le nombre des décès est considérable. Quelque 6 000 victimes dont 3 500 à Port Louis, rien qu’en 1854.

    Les prêtres se retrouvent débordés de travail pour accompagner malades et mourants. Le Père Laval se retrouve en première ligne. Il est harassé et est lui-même atteint d’une affection cutanée. Puis en mai 1857, il est victime d’une attaque puis un nouvel accident de santé plus grave que les précédents survient en mai 1858. Usé incapable d’assurer son ministère, il doit démissionner.

    A son frère et à sa sœur, il écrit le 4 mai 1861: « quant à moi, ma santé est bien affaiblie ; il m’est impossible d’exercer le saint ministère. Je suis même depuis six mois privé de dire la sainte Messe. C’est le climat et vingt années de séjour dans ces pays chauds qui m’ont ainsi miné. Que la sainte volonté de Dieu soit faite, l’heure du départ, j’espère, n’est pas éloignée » 

    En pleine nuit du jeudi 8 septembre 1864 il eut une double attaque d’apoplexie et d’hémiplégie. Une fois remis dans son lit, il refuse qu’un prêtre reste auprès de lui préférant se placer sous la protection de Dieu et de la sainte Vierge. Les médecins avaient peu d’espoir de le sauver. Le matin du 9 septembre il reçut la communion. Après s’être fait laver les pieds, il reçut le sacrement des malades, répondant lui-même à toutes les prières. Sa chambre fut vite remplie d’amis émus et au bord des larmes. Il mourut à 13 heures 40, en toute sérénité.

    Du vendredi soir au dimanche matin, ce fut un défilé ininterrompu des diverses classes de la société et des différentes religions. Toute l’île était en deuil. L’enterrement eu lieu le dimanche à 11 heures. Le clergé accompagnant l’évêque vint faire la levée du corps pour que le cercueil prenne place sur une estrade. A la fin de la cérémonie, il fallut deux heures pour que le cercueil du bon Père puisse traverser la foule pour aller reposer dans l’église de Sainte-Croix. Jamais on ne vit, à l’île Maurice, une telle assemblée pour rendre hommage à un défunt. Après vingt-trois de mission, Jacques Désiré Laval, le petit prêtre de Normandie était devenu le Père des Mauriciens.

    https://histoiresmauriciennes.com/mission-pere-laval/

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

     

    Mais ce que l’Histoire et l’imaginaire collectif mauricien ont retenu du Père Laval, c’est surtout l’image d’un homme au service des pauvres et des malades. Lors de son décès, le 9 septembre 1864, des milliers de Mauriciens ont convergé à pied vers Sainte-Croix, afin de saluer la mémoire du prêtre lors de son inhumation. Et depuis, cette tradition perdure. En effet, chaque année ce sont des milliers de Mauriciens, mais aussi des étrangers de la région et d’ailleurs, qui se rendent en pèlerinage au tombeau du Père Laval.

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    FIN pour la visite du caveau et musée du Père Laval à Port-Louis à MAURICE

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    Je termine mon article de ce jour avec une jolie poésie que je partage avec vous du site 

    https://www.mon-poeme.fr/poeme-la-jeunesse-des-vieux

     

     

    19/8/19 : Île Maurice : Père Laval à Port-Louis -

     

    La jeunesse des vieux.

     

    Recueil : La Grive des Vignes (1895)

     

    Ô jeunes hommes ! notre joie,

    Vous ne la connaissez point,

    De voir, comme un bouton rougeoie,

    Le printemps qui point.

     

    Quand le soleil, tout jeune, dore

    Les toits hier pluvieux,

    Une aube de jeunesse encore

    Rit au cœur des vieux.

     

    Il ranime, par la fenêtre

    Que l'on se hâte d'ouvrir,

    Du frisson de ce qui va naître

    Ce qui va mourir ;

     

    Lui, par qui tant de fleurs écloses

    Enchanteront les pourpris,

    Il évoque d'anciennes roses

    À nos fronts flétris,

     

    Et, quand l'or de sa gloire abonde,

    Aux miroirs que nous fuyons

    Nous fait la chevelure blonde

    Avec ses rayons.

     

    C'est pour nous qu'il chasse les brumes !

    En l'hiver blanc de glaçons

    Vous mêlez aux toux de nos rhumes

    Des bruits de chansons ;

     

    Qu'il vente ou qu'il neige, n'importe !

    Sans trêve, en vos jeunes cœurs,

    Triomphe l'ardeur douce et forte

    Des juillets vainqueurs ;

     

    Vous connaissez, lèvres ignées,

    Les baisers jamais finis,

    Même quand les fleurs sont fanées

    Et vides les nids.

     

    À ceux que l'hiver ensommeille

    Il faut l'avril de retour

    Pour qu'en eux s'ouvre, fleur vermeille,

    L'amour de l'amour.

     

    Mais, alors, la douceur est telle

    D'être si rare, on la sent

    Si divine d'être mortelle

    Presque en renaissant,

     

    Que notre âme illusionnée

    Ne voudrait pas changer pour

    Votre été de toute l'année

    Nos printemps d'un jour !

     

    Catulle Mendès

     

    Résultat de recherche d'images pour "MERCI.GIF ANIMÉ"

     

    Je vous remercie pour vos visites, vos commentaires, merci d'être là pour moi.

    Prenez bien soin de vous surtout.

    Belle semaine à vous, que du bonheur, de la joie, du soleil, de la douceur et que tous vos souhaits se réalisent et surtout bonne ou meilleure santé à vous.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de mon ti rocher.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Août à 05:41

    La richesse de ton billet en fait un moment agréable 

    Merci à toi

    Bisous

    2
    Lundi 19 Août à 06:12

    Bonjour Françoise,

    Quelle belle histoire de ce prêtre le Père Laval, un

    bel exemple de vie; Une nouvelle semaine qui commence

    et bientôt la rentrée des classes pour début Septembre,

    la fin des vacances pour certaines personnes, pour nous,

    nous sommes restés à la maison mais nous habitons la

    campagne ;

    Bonne semaine à toi aussi;

    Gros bisous -violette

    3
    Lundi 19 Août à 06:30
    4ine
    Une bien belle histoire que je ne connaissais pas. Il en a fait des choses pournles'mauriciens ce prêtre.
    Belle journée à toi ma belle zoreille, bisoussssss
    4
    Lundi 19 Août à 06:35

    Et  bien, on  peut  dire  que  le père  Laval a eu  fort  affaire  avec  la congrégation noire, et qu' il  a laissé   de bons souvenirs !

     Son église est  bien  jolie,  qu'il repose   en paix !

     Merci pour  les photos  et  ce  joli  poème

     Passe  une bonne  journée

     Bisous

    5
    Lundi 19 Août à 07:04

    Je passais te souhaiter une bonne semaine

    bises amicales

    6
    Lundi 19 Août à 08:12

    Coucou ma Fany,

    Tu nous offres une très belle page et un bel hommage à ce prêtre. Son histoire est très intéressante et les lieux créés en son honneur sont magnifiques. De très belles photos. J'aime bien le petit poème de fin.

    Bises et bon début de semaine

    7
    Lundi 19 Août à 08:50

    Bonjour ma Fany,

    Il est intéressant ton billet sur le père Laval...

    Son musée est magnifique.

    J'espère que tu vas bien.

    je crois que la rentrée scolaire a déjà eu lieu à la Réunion. Ton petit fils a du recommencer l'école.

    Ici on sent l'automne arriver, beaucoup de pluie chez nous, de la fraicheur, que du bonheur pour le jardin et pour les humains.

    Je te souhaite une belle semaine avec de  gros bisous...

     

    8
    Lundi 19 Août à 08:58

    Une vie passionnée consacrée aux autres .Les pauvres les démunis et ceux qui souffrent.Croyant ou pas on doit saluer l'abnégation de cet homme de religion.

    Bonne semaine.

    9
    Lundi 19 Août à 09:07

    Bonjour Fany.

    J'espère que tu as passé un bon week-end.

    Nous avons eu du beau temps, mais ce matin il pleut.

    En espérant le retour du beau temps, je te souhaite une bonne semaine.

     Bisous de nous deux.

    10
    Lundi 19 Août à 09:44

    L'histoire de ce prêtre est très émouvante, et comme à chaque fois on constate que la lute pour les plus démunis se fait toujours dans la solitude et avec toutes les entraves que la hiérarchie peut utiliser, l'église a toujours préféré canoniser des crapules et menteurs et jeter le discrédit sur les véritables apôtres des pauvres

    Amicalement

    Claude

    11
    Lundi 19 Août à 09:53
    Bonjour Françoise . Un très jolie reportage bien intéressant très jolie photos . Je te souhaite un bon lundi et une bonne semaine bisous .
    12
    Lundi 19 Août à 10:15
    PPRene

    bonjour chere Fany, j'espère que tu as eu un excellent weekend, bravo pour ton bel article sur le père Laval, peu connu en France, un Saint à Maurice, je connais bien cet endroit, le tombeau du Père Laval à Ste Croix, proche banlieue de Port Louis, je ne suis pas croyant tu le sais, mais c'est un hommage à faire à un homme qui n'a apporté que des bienfaits à Maurice , canonisé, il est vénéré comme un saint dans l'ile et chaque année une grande procession a lieu en septembre en son honneur ! mes amis étant pratiquants, je ne manque jamais d'aller faire cet hommage, quand je me rends dans l'ile ! merci aussi pour ton poeme, je te souhaite une bonne journée et une heureuse semaine,  amitiés et grosses bises 

    13
    Lundi 19 Août à 10:26

    Je vous remercie toutes et tous pour votre fidélité à mon blog, pour vos gentils commentaires, vos visites, merci d'être là pour moi.

    Chez moi bientôt 12 H 30 et je vous dis à demain si tout va bien.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de mon ti rocher ensoleillé.

     

    14
    Lundi 19 Août à 11:36

    Super ton article du Père Laval à Port-Louis, Françoise....et son histoire très émouvante ... un homme de coeur , de foi et d'Amour !!! très beau musée bien mérité en son hommage ..

    Ton poème choisi sur la jeunesse des vieux , j'ai adoré. Quel beau choix ....

    Samedi, pluie mais depuis le soleil est revenu, ouf, encore beaucoup de festivités et d'estivants sur le littoral vendéen, la rentrée scolaire n'est qu'en septembre ici, alors laissons les enfants en profiter encore, encore ..

    Bonne journée et surtout bonne santé ma chère Françoise,

    Bises vers ton p'tit rocher de Christiane

     

    15
    Lundi 19 Août à 12:01

    coucou Fany

    un endroit de paix c'est ce qui compte le plus,

    bien reposant , j'espère que tu vas bien

     douce semaine

     bisous

     

     

    16
    Lundi 19 Août à 12:56

    bonjour Françoise

    je connais bien les lieux, même hors fête catholique il y a du monde et des gens qui viennent prier, rester des heures devant le tombeau, une grande ferveur..

    je vois que c'est ton tour de transformer ta maison en "hôtel", ça fait plaisir de recevoir mais c'est aussi fatigant..

    bisous

    17
    Lundi 19 Août à 13:39

    coucou françoise

    une belle histoire sur ce pére jen ai u les larmes aux yeux  bonne semaine a tous

    18
    Lundi 19 Août à 14:12

    Coucou ma petite Fany, comment vas -tu?

    Ce prêtre bien qu'il soit mort assez jeune a eu une vie bien remplie!

    Une nouvelle semaine commence, plus que 2 avant la rentrée des classes, cet été est passé bien vite! ma petite fille aura 13 mois le 21 aout, hier elle a fait ses 2 premiers pas! je vais la garder du matin au soir pendant que ses parents travaillent (ils revendent la maison du Sud pour venir habiter dans le toulois à ma grande joie)

    Je te souhaite une agréable semaine, prend soin de toi, bisous du 54

    gfgf_54.gif  

    19
    Lundi 19 Août à 15:18

    Bonjour Françoise. Cela donne bien envie de s'y rendre. Un jour peut-être ? 

    J'espère que tu vas bien. Ici le temps est très mitigé. Après la canicule, froid, pluie, vent et de temps à autres une journée un peu correct. Dommage !

    Bises

    20
    Lundi 19 Août à 15:32

    Kikou ma douce Françoise

    Une très belle histoire que cet article sur le père Laval. C'est toujours intéressant de connaitre l'histoire des personnalités qui ont comptées dans un pays.

    Je me dépêche de passer aujourd'hui car ce soir nous avons des invités, donc préparation oblige.

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une douce journée

    Gros bisous

    @lain

    21
    Lundi 19 Août à 15:46

    Merci pour cette jolie balade ! J'espère que tout va bien pour toi ma Fany ! Bisous 

    22
    Lundi 19 Août à 15:54

    Bonjour ma douce et tendre petite soeur d'amour,

    mon amie Fany chérie,

    Pendant que je l'ai encore dans ma souris, je te mets la phrase qui m'a choquée de la part de sa congrégation: 

    De 1852 à 1859, Père Laval est nommé provincial de sa congrégation, mais il n’est pas considéré comme un bon supérieur. A partir de 1853 la façon dont le Père Laval a géré l’argent de la communauté spiritaine pose problème, il lui est reproché de n’avoir pas envoyé assez d’argent en France."

    C'est vraiment incroyable, c'était plutôt à eux d'envoyer de l'argent de la France tellement plus riche que Maurice!! Bon ce pauvre prêtre a donné toute sa vie aux mauriciens!

    Très intéressant ton article, et bien belles photos de l'endroit et belles église avec son double escalier.

    J'aime aussi beaucoup la poésie que tu as trouvée!

    Une journée qui passe encore trop vite, mais les compotes avancent ( il n’y a presque plus de pommes , mais beaucoup de pêches et encore des poires pas mûres).

    Pour une fois j’ai passé une bonne nuit la pleine lune   s’efface. Ma lombalgie ne se montre que si je reste trop longtemps assise à l’ordi. C'est bizarre ma chaise de cuisine est la même (et je les ai comparées côte à côte c'est la même hauteur) mais je ne dois pas m'assoir de la même façon pour écrire.

    J'espère que toi ma chérie, tu souffres moins de ton dos? Et le reste pareil?

    Je t'embrasse de tout mon coeur qui bat vite pour traverser jusqu'à ton île! Mi aime aou beaucoup.

     

     

     

     

    <style></style>
    23
    Lundi 19 Août à 17:17

    j 'aime tout ce que tu nous écrit

    que de recherche c 'est beau le père laval

    est un homme bien et de quoi faire

    merci pour tes passages sur mon blog

    et je t 'ai fait un MP pour mes graines lol

    gros bisous mon amie

     

    24
    Francine
    Lundi 19 Août à 18:22

    Bonsoir ma très chère Fany. D'avoir lu l'histoire de Jacques Désiré Laval, j'en ai les larmes aux yeux. Quant à la poésie "La jeunese des vieux", elle me ravit. 

    Oh! ma chère Fany, ce n'est pas pour te vanter, mais tu as vraiment un don pour nous faire tout connaître de ton tit rocher. 

    Je t'envoie plein de bisous du coeur de mon petit pays.

    Francinekiss

     

     

      • Mardi 20 Août à 08:35

        FRANCINE : Merci ma Fifi ma tendre amie de Suisse qui n'a pas de blog pour ta gentillesse qui me touche beaucoup et ta fidélité à mon blog. Prends bien soin de toi et gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

    25
    Lundi 19 Août à 18:26

    coucou fany

    magnifique cette visite ; très complète ! merci 

    et très jolie poésie !

    gros bisous et belle semaine

    26
    Lundi 19 Août à 21:02

    Bonsoir Françoise.

    Nous sommes allés chercher la nouvelle voiture de ma tendre et chère: elle est ravie !

    Il nous faut maintenant trouver où passer quelques jours au soleil, en début d'année prochaine.

    Nous avions prévu une croisière en catamaran dans les Grenadines mais mon amie est claustrophobe et une chambre dans les caissons d'un tel navire n'est pas pour nous.

    Quelques jours en Bretagne avant l'opération.

    Bonne journée !

    Gilbert

    27
    Mardi 20 Août à 06:12

    Bonjour  FANY

     

    J'ai adoré le poème

    malgré ma panne d'oreiller ce matin

    Je vous souhaite pour aujourd'hui

    Une bonne journée de mardi

    j'espère que votre semaine

    a bien débuté sous un soleil radieux.

    Amitiés [*^=^*] Bisous

    . * J-G-R-C-201*.

     

    28
    Mardi 20 Août à 07:32

    Coucou Françoise,

    Quel plaisir de voyager sur ses belles iles grâce à toi.

    Merci pour le partage.

    Je te souhaite une belle journée.

    Rohnny

    29
    Mardi 20 Août à 08:56

    Bonjour Françoise

    Ravie de relire tes articles la belle , celui ci est vraiment intéressant et le poème très joli et tendre à souhait.

    Je te souhaite une bonne journée.

    Bisous

    30
    Mardi 20 Août à 09:28
    PPRene

    bonjour chere Fany, j'espère que tout va pour le mieux, merci pour ce magnifique hommage au père Laval ! alors la Fournaise s'est rendormie, la route ne sera pas coupée cette fois ! par contre la houle est dechainée, il ne doit pas faire bon sortir pour les pecheurs ! ah mes rameuses avec les pieds, interessent beaucoup ! c'est un travail reservé aux femmes, elles ont un petit à coté en plus, elles te proposent des tee shirts pour se faire un petit plus !  celles de 1998 des femmes toujours à la manoeuvre, mais pas avec les pieds, proposaient de belles nappes brodées, les habitudes changent, cette façon de ramer est tres courante au Vietnam, les pecheurs lancent lignes ou filets, tout en avançant avec leurs pieds ! j'adore ce pays, certainement mon plus beau voyage ! bonne journee a toi, porte toi bien, grosses bises chere Fany  

    31
    Mardi 20 Août à 09:44

    Merci beaucoup pour vos commentaires...

    Après que notre volcan nous ai fait son beau show de lumière et de feu et ensuite il s'est rendormi c'est maintenant au tour de la houle australe à nous montrer un spectacle magnifique de vagues gigantesques dont voici une photo.

    Belle journée à vous (chez moi 11 H 45 donc je me déconnecte !) et gros bisous d'amitié à vous partager.

    32
    Mardi 20 Août à 12:31

    bonjour Françoise

    je suis partante pour 2 choses, l'été toute l'année comme dans la poésie et voir le spectacle du volcan un jour comme dans ton commentaire !! bon on a le droit de rêver quand même cela ne coûte rien !!

    bisous

    33
    Mardi 20 Août à 13:15

    Bonjour fany.

    Tout d'abord merci pour le M-P.

    J'ai transmis ,maintenant a eux de voir ce qui leur plairas le plus .

    Intéressant billet sur le Père Laval .

    L'endroit en sa mémoire est magnifique .

    Je te souhaite une belle journée sous le soleil.

    Chez moi il c'est transformer en pluie .

    Bisous .kettyn.

     

    34
    Mardi 20 Août à 14:30

    c'est très touchant ton article Françoise et tu nous a mis de très belles photos, ,il fait encore bien chaud en Gironde et il faudrait de l'eau,je te souhaite un très bon Mardi,bises

    35
    Mardi 20 Août à 15:30
    Bonjour Françoise, merci de ta visite. Impressionnant ! Ici le temps reste mitigé. Demain, j'ai du monde pour mon anniversaire, j'espère que nous pourrons aller dehors. Je te souhaite une belle journée. Bisous.
    36
    Mardi 20 Août à 16:30

    Bonjour fany. Merci pour ton com c'est sympa d'être passer.Je pensais pas que j'étais rester si longtemps sur mes blogs,je suis désoler. J'espère que tu vas mieux avec ton bassin et que tu peux te déplacer dans trop de dificulter. Je suis aller voir ton kizoa sur le site très jolie diaporama,je ne peux plus rentrer sur ce site a cause de flash player je trouves dur car je voulais me lancer un peu plus souvent sur le site,je rencontre pas mal de problèmes sur le web et je pense que window10 est dans le coup comme je suis sur le window7!!!!!!. J'espère que tu as passer un bon week end et un bon début de semaine. Je te souhaites un bon mardi et une bonne semaine. Gros bisous,ton amie,gisou

    37
    Mardi 20 Août à 16:37

    Bonjour Fany
    le père Laval  laissé de bons souvenirs aux mauriciens mais il  le méritait
    trop belle ta vidéo avec des pasages qui sont magnifiques
    temps pluvieux et forte chute des températures
    je te souhaite une agréable journée 
    bisous de Bourgogne

    38
    Mardi 20 Août à 16:44

    oui tu as raison la mer abime les plantes

    mais moi je suis en campagne  je dirais a 5 km de la mer

    pour les graines en effet il y aussi la chaleur

    je sais pas lol

    superbe ses vagues et impressionnant

    un gros bisous mon amie

    39
    Mardi 20 Août à 17:15

    Bonjour Françoise.

    Du mal pour ouvrir de cadre mais c'est tout de même venu.

    Le volcan devait être un beau spectacle; quant aux grosses vagues, il vaut mieux voir ça de loin.

    Mon amie est ravie de sa nouvelle voiture: plus de vitesse à changer: quelle conduite reposante !

    Bonne soirée.

    Gilbert

    40
    Mardi 20 Août à 18:15

    La pluie est revenue en Métropole, alors c'est agréable de visiter l'île Maurice grâce à tes photos.

    Belle semaine à toi. Gros bisous

    41
    Mardi 20 Août à 18:37

    Bonjour douce Françoise

    Merci pour tous ces précieux renseignements.

    Tu as fait un billet bien complet et je découvre plein de choses. Les blogs c'est fait aussi pour découvrir !

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une douce soirée

    Gros bisous

    @lain

    42
    Mardi 20 Août à 23:23

    Coucou ma soeur mon coeur ma Fany chérie,

    l'histoire du père Laval est très touchante et on est un peu désolé de voir qu'en métropole tout ce qui les intéresse ce sont les sous qu'il pourrait rapporter.

    Et ils ne le considèrent pas vraiment dans son apostolat. Mais peu à peu son travail auprès des noirs  est fructifiant,   mais lui décline de plis en plus. Il a donné toute sa vie a sa mission, c'est beau et on comprend qu'il aie été ainsi adulé.

    C'est un bel exemple que tu nous décris là, un bel éloge d'une personne qui croit vraiment et veut partager son trésor, sa foi.

    Et la poésie est très belle j'ai eu plaisir à le relire, elle ouvre les coeurs. Et je veux faire avec toi pour être plus près de toi ma mie, ma jolie Fany, que j'embrasse de tout mon coeur et mi aime aou beaucoup. 

    Porte-toi bien prends garde à toi et n'en fait pas trop. Demain je travaille à la venue des enfants, cuisine et prépa des chambres. Alors je ne serai pas sur l'ordi.

    43
    Mercredi 21 Août à 04:25

    Bonjour  FANY

    Un temps qui est revenu

    a des normes saisonnières,

    frais le matin, des degrés en moins

    mais en après midi entre 20 et 24

    le ciel est beaucoup plus serein

    depuis deux jours de quoi faire

    le bonheur de beaucoup d'entre nous.

    En vous souhaitant que du tout bon

    pour une belle journée de mercredi.

    Amitiés [*^=^*] Bisous

    . * J-G-R-C-201*.



    44
    Mercredi 21 Août à 06:59

    Merci beaucoup pour vos commentaires.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de mon ti rocher.

    RV demain matin sur ce blog pour un nouvel article.

    45
    Mercredi 21 Août à 09:04

    Bonjour Françoise.

    Il va faire une belle journée; mon amie vient de retourner préparer sa maison pour l'arrivée de ses enfants.

    Je ne sais pas si c'est ça qui me met en joie ou le soleil mais ... tout va bien ! (sourire)

    Tout petit programme et ça me convient !

    Bonne journée.

    Gilbert

    46
    Mercredi 21 Août à 15:38

    Kikou  douce Françoise

    Qu'est ce que j'aimerais avoir des beaux palmiers comme ceux que tu montre, dans mon jardin ça ferait pas mal mais disons que ça se prête mal avec l'environnement.

    Ici temps pas trop mal, mais le matin et le soir il fait se couvrir, plus de dîners dehors après 20 heures sinon on gèle !

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une douce journée

    Gros bisous

    @lain

    47
    Mercredi 21 Août à 15:52

    mon amie coucou

    oui le pilate c 'est super

    le yoga aussi tu as bien raison

    comme toi je trouve que le temps passe de plus en plus

    vite tu as raison

    super ta tomate et un régal

    pour les graines je vais t envoyer la coriandre

    pour la cuisine et je pense aussi a une plante citron

    que l on laisse sécher et hop en infusion

    gros bisous mon amie

    48
    Mercredi 21 Août à 16:25

    bonjour Françoise

    il me tarde de retourner sur l'île !! mais ce ne sera pas cette année, on alterne. Par contre on a toujours le contact avec les amis, grâce au mails, à whatsapp aussi c'est bien pratique tout ça !

    aujourd'hui il fait bon, 27 degrés et la nuit a été plus fraîche

    bisous

    49
    Mercredi 21 Août à 21:32

    C'est une histoire très intéressante et tellement bien raconter par toi. Nous étions partis dans la famille a mon mari quelques jours c'est pour ça que je n'étais pas trop sur les blogs. J'espère que toi ça va. Toujours du soleil mais un peu plus frais. Bisous bonne nuit et bon jeudi FANY ainsi qu'a toute la famille   "Ti Bo"

    50
    Jeudi 22 Août à 06:07

    Merci pour vos commentaires et gros bisous à vous partager.

    RV sur mon nouvel article :

    http://beautirocher.eklablog.com/22-8-19-ile-maurice-sur-la-route-curepipe-et-grand-baie-fin-avril-2018-a166071056

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :