• THAÏLANDE

    THAÏLANDE

     

    VOIR MES ARTICLES CI-DESSOUS SUR LA THAÏLANDE

     

    THAÏLANDE

  • vlcsnap-error834

     

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog. Nous continuons notre voyage en THAÏLANDE (2/10) grâce à une belle-soeur qui a partagé ses belles photos avec moi et je l'en remercie (car hélas je n'ai pas fait ce beau voyage)

    Ci-dessous en VIDEO avec une jolie musique

     Ainsi que quelques photos ci-dessous

    vlcsnap-error139

    vlcsnap-error141

    vlcsnap-error236

    Rencontre avec les Femmes Girafes

    Comme vous le voyez sur la photo ci-dessous, ce sont des femmes girafes et j’ai trouvé très intéressant cet article de ce site dont je vous mets le lien et une partie des explications et j'ai laissé tel quel l'article de ce site et de la personne qui explique bien l'histoire des femmes girafe, pour voir la suite cliquez sur le lien ci-dessous :

    http://www.yoytourdumonde.fr/thailande-rencontre-femmes-girafes/

    Femmes girafes de la tribu Karen

     Ces femmes que l’on retrouve à plusieurs endroits de la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande sont une minorité ethnique tibeto-birmane qui vivaient en Birmanie, l’actuel Myanmar. Dans les années 70, elles ont soit été chassées par la dictature birmane qui voulait essayer de donner une image plus occidentale du pays, soit ont quitté le pays de leur propre chef pour cause de conflit armée. Elles ont donc quitté la Birmanie pour se réfugier en Thailande. Depuis plus de 30 ans, elles vivent ici près de la grande ville de Mae Hong Son. Leur statut juridique est extrêmement compliqué car elles ont le statut de « réfugié politique »

    La particularité de ces femmes est bien-sûr le collier-spirale qu’elle porte volontairement autour du cou. Le mot volontaire est très important ici car jamais le port du collier leurs est imposé. C’est vraiment par pur choix qu’elles désirent le mettre. C’est à l’âge de 5 ans qu’elles peuvent mettre leurs premiers collier-spirale. Plus la jeune fille va grandir, plus elle pourra additionner des spirales. Ici j’écris bien spirale et non collier. Pourquoi? Car il y a deux erreurs que font les occidentaux sur ces femmes. La première erreur est de penser que chaque année ont remet un collier. C’est une erreur, cela dépend de la morphologie de la femme en question; Tout dépend de sa croissance. Qui plus est, on ne rajoute pas des anneaux un par un pour agrandir le cou. Non, lorsqu’on veut agrandir le cou il faut remplacer toute la spirale et celle-ci sera donc plus longue que la précédente. C’est un point très important car lorsque j’étais au village, il m’a fallut une bonne heure pour comprendre le processus car je voyais dans les étales à destination des touristes un collier-spirale en entier. En effet, j’ai été à deux doigts d’acheter une spirale pour ma sœur pour noël, mais au départ je cherchais des anneaux. Bon et puis au final je me suis dis qu’elle voudrait peut être pas porter cela toute sa vie Charline. Et puisque c’est un acte volontaire…. Mais quand même Charline, j’avoue que cela aurait fait le plus belle effet de te voir à Nogent le Rotrou avec ce type de collier.

    Puisque je suis entrain d’énumérer les erreurs par des croyances populaires, je vais tout de suite vous donner une autre information capitale: Si elles retirent le collier elles ne meurent pas, comme je l’ai souvent entendu dire de la bouche des touristes. En effet, les spirales n’affectent pas les vertèbres du cou pour les allonger. Les anneaux retirés n’entraînent pas la dislocation du cou et donc la suffocation. Au passage, les femmes Karen enlèvent même et remettent les anneaux à leur guise, sans aucune conséquence pour la santé. On peut cependant penser qu’à terme les muscles du cou doivent être un peu affaiblis il est vrai.

    Femme-girafe, coutume en question

    D’où provient cette coutume ? Hélas, je n’ai aucune réponse à vous donner. J’ai beau fouiller forums et livres tout le monde s’accorde pour dire que l’énigme reste entière. Si personne ne connaît la provenance de cette coutume et le pourquoi du comment, différentes possibilités ont été énumérées. La première d’entre elle est que ces anneaux avaient pour but de rendre les femmes moins séduisantes pour les hommes des autres tribus. Il existe des cas similaires notamment entre l’lnde et la Birmanie, avec des tribus dans lesquelles les femmes se faisaient tatouer pour éviter justement que les hommes des autres tribus ne s’y intéressent. La zone géographique est relativement similaire.

    Mais d’autres idées ont été avancées: Les anneaux protégeraient les femmes contres les attaques des tigres, ou bien encore que cela donnait aux femmes une ressemblance avec les dragons, ces derniers étant très important dans le folklore du peuple Karen. On peut aisément comprendre comment la coutume a pu se développer, en effet chez ces dernières, le collier de cuivre et les bracelets d’argents (avant-bras et genoux) étaient des signes de prestige et de richesse. Il est parfaitement normal qu’une petite fille de 5 ans veuillent ressembler à sa maman et attende avec impatience le moment où elle aussi, pourra porter les mêmes attributs qu’elle. De nos jours, les jeunes filles (encore peu nombreuses) ayant étudiées à l’université sont moins enclines à faire perdurer cette tradition.

    Actuellement, les femmes Karen portent ce collier-spirale essentiellement pour continuer une tradition qui perdure depuis des dizaines et des dizaines d’années, et que cela exerce un attrait certain sur le….TOURISME. Le gros mots est lâché. Sortez les lions. Car il y a plusieurs organisations contre la visite de ces villages...

    vlcsnap-error771

    Le Wat Phrathat Doi Suthep (TEMPLE BOUDHISTE ci-dessous)

    (thaï ดอยสุเทพ) est un temple (wat) bouddhiste de la province de Chiang Mai, en Thaïlande. Il est désigné souvent sous le nom de Doi Suthep bien que ce soit en réalité le nom de la montagne sur laquelle il se trouve. Situé à 13 kilomètres au nord de la ville de Chiang Mai, il est un site sacré pour les Thaïs. Depuis le temple, il y a une vue impressionnante sur la ville de Chiang Mai, et le Wat Phrathat Doi Suthep demeure toujours une destination très populaire auprès des visiteurs étrangers.

    La fondation originale du temple demeure une légende, dont il existe diverses versions. Le temple aurait été fondé dans 1383 quand le premier chedi a été construit. Depuis des siècles, le temple a pris de l’expansion avec des ajouts extravagants et plusieurs sanctuaires y ont été ajoutés. Une route qui y mène a été construite en 1935.

    Légende de l'Éléphant blanc

    Selon la légende, un moine de Sukhothai du nom de Sumanathera a vu en rêve un dieu lui dire d'aller rechercher une relique à Pang Cha. Sumanathera s’est rendu sur place et y a trouvé un os, que beaucoup pensent être un os de l’épaule de Bouddha. La relique a montré des pouvoirs magiques, elle a rougeoyé, elle pouvait disparaître, se déplacer et se dupliquer. Sumanathera l'a apportée au roi de Sukhothai, le Dharmmaraja.

    Le Dharmmaraja a fait des offrandes et une cérémonie pour l'arrivée de Sumanathera. Cependant, la relique n'a alors montré aucune caractéristique anormale et le roi, doutant de son authenticité, a dit à Sumanathera qu’il pouvait la garder.

    Cependant, le Roi Nu Naone du royaume de Lanna a entendu parler de la relique et offert au moine de la prendre. En 1368, avec la permission de Dharmmaraja, Sumanathera a apporté la relique à l'actuelle Lamphun, au nord de la Thaïlande. La relique s’est apparemment dédoublée, une pièce étant de la même taille, l'autre plus petite que l'original. Le morceau le plus petit a été enchâssé au temple à Suandok et l'autre a été placée par le roi sur le dos d'un éléphant blanc qui a été libéré dans la jungle. L'éléphant a escaladé Doi Suthep, alors appelé Doi Aoy Chang (montagne d'éléphant de sucre), et a gémi trois fois avant de mourir. Ceci a été interprété comme un signe et le Roi Nu Naone a ordonné la construction d'un temple à l'emplacement de sa mort.

    vlcsnap-error809

    FIN POUR CE JOUR

     

    Je vous souhaite une belle semaine remplie de joie, de douceur et de bonheur, que tous vos souhaits se réalisent.

    Merci beaucoup pour vos visites et commentaires.

    Je vous donne RV sur ce blog JEUDI 21 SEPTEMBRE 17 pour un nouvel article (DIVERS).


    Portez-vous bien.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de ma belle île La Réunion.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    77 commentaires
  • vlcsnap-error181

     

     Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog. Ce jour je vous emmène en voyage en THAÏLANDE (1/10) grâce aux belles photos d'une belle-soeur qui a fait ce voyage en famille et qui gentiment a partagé avec moi son beau voyage en photos et je l'en remercie vivement.

    Ci-dessous en vidéo

     
    Ainsi que quelques photos pour les personnes qui ne peuvent pas voir la vidéo
     

    vlcsnap-error009

    THAILANDE : CHIANGMAI JUIN 2017

    Chiang Mai ou Chiang Maï (en thaï เชียงใหม่, la « rose du Nord ») parfois appelé aussi « Chiengmai », est la sixième plus grande ville de Thaïlande (la troisième en considérant l’agglomération de Bangkok comme une seule ville), culturellement la plus significative au nord de la Thaïlande et la capitale de la province de Chiang Mai.

    Ces dernières années, Chiang Mai est devenu une ville de plus en plus moderne. La ville propose beaucoup d'attractions pour les milliers de visiteurs étrangers qui viennent à Chiang Mai tous les ans. La force historique de Chiang Mai dérive de son importante situation stratégique près d'une branche méridionale de l’ancienne route de la soie, et longtemps avant l'afflux moderne des visiteurs étrangers. La ville a servi de centre important pour son artisanat, les ombrelles, les bijoux (en particulier argent) et ses sculptures sur bois….

    Pour voir la suite il faut cliquer sur le lien ci-dessous :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chiang_Mai

    vlcsnap-error183

    vlcsnap-error271

    vlcsnap-error311

    vlcsnap-error657

    FIN POUR CE JOUR

     

    Merci beaucoup pour vos visites et commentaires.

    RV JEUDI 14 SEPTEMBRE 17 POUR UN NOUVEL ARTICLE (DIVERS)

    Belle semaine à toutes et tous et surtout prenez bien soin de vous.

    Gros bisous d'amitié à vous partager de mon île intense La Réunion.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    66 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique